Kouamé s'offre le record de Messi

En gagnant de manière spectaculaire à l'Antwerp, les Mauves ont marqué les esprits au niveau des statistiques.

Y.T. et S.CR.
Kouamé s'offre le record de Messi
©BELGA

3 assists en 7 minutes : Kouamé bat Messi… au chrono

Avec ses trois assists en un match, Christian Kouamé n’a pas réalisé un record du monde. Undav l’avait déjà fait contre Anderlecht, il y a deux semaines, et Nainggolan contre la Fiorentina avec Cagliari (5-2). Messi, lui, en a cinq à son palmarès : trois avec Barcelone, un avec l’Argentine et un face à Saint-Étienne (1-3), le 28 novembre dernier.

Par contre, personne n’a réalisé cet ‘assist-hattrick’ en 7 minutes. Le grand spécialiste en la matière est le Bosnien Miroslav Stevanovic du Servette Genève, auteur de 102 assists dans sa carrière, dont sept ‘assist-hattricks’ et même un ‘assist-quadruplé’. Mais son meilleur chrono était de 11 minutes et 42 secondes.

Amuzu, le quatrième à inscrire un triplé en playoffs

Il ne faut pas remonter très loin pour trouver trace du dernier triplé en playoffs. Il s’agit du Genkois Kristian Thorstvedt. C’est déjà l’Antwerp qui avait dégusté (4-0), lors de l’avant-dernière rencontre des Europe playoffs 2021. Avant lui, il faut remonter à Izquierdo, qui avait fait danser Clinton Mata, encore jeune arrière droit de Charleroi, à l’occasion d’une victoire du Club au Mambourg (1-3).

Dernier joueur de cette liste honorifique, Mbaye Leye et ses playoffs de feu (huit buts et quatre assists) en 2012-13, la saison du presque-titre. À Waregem, personne n’oubliera son triplé sur la pelouse de Bruges qui avait offert une victoire spectaculaire (3-4).

0-4 chez un grand ? La troisième fois depuis l’instauration des playoffs

Les victoires fleuves des Mauves chez leurs concurrents directs se raréfient. La dernière remonte aux playoffs de 2012 sur la pelouse de Genk. Le revenant Kanu avait volé la vedette à De Bruyne, Benteke et Vossen pour s’offrir un doublé. Milan Jovanovic, avec ses trois assists, avait également contribué au succès 0-4.

De quoi mener Ariël Jacobs vers son dernier titre. L’autre 0-4 a eu lieu sur la pelouse de Sclessin, au plus fort de la rivalité avec les Rouches. Six mois après son tacle sur Wasilewski, Witsel avait été exclu dans un climat tendu. Le score avait été alourdi par un certain Romelu Lukaku et par deux auto-buts liégeois en fin de match.