"Masterclass", "Sensationnel", "Leader à part entière": la presse anglaise dithyrambique sur Kevin De Bruyne

Le Diable a inscrit un quadruplé face à Wolverhampton et permet aux Skyblues de se rapprocher du titre en Premier League.

"Masterclass", "Sensationnel", "Leader à part entière": la presse anglaise dithyrambique sur Kevin De Bruyne
©AFP

Une nouvelle nuit magique pour Kevin De Bruyne face à Wolverhampton mercredi. Le Diable rouge a inscrit le premier quadruplé de sa carrière et lance plus que jamais Manchester City vers un huitième titre de champion d'Angleterre. Déjà décisif lors de ses cinq derniers matchs de Premier League, KDB a revêtu son costume de patron pour mener les Citizens vers une victoire facle.

Et la presse anglaise ne s'y trompe pas. Pour le Mirror, KDB a réalisé une "masterclass". Le tabloïd anglais va plus loin en estimant que "Kevin De Bruyne a placé à lui seul Manchester City en pole position pour reprendre son avance sur Liverpool en tête du classement." Le Mirror précise que notre compatriote a réalisé le troisième hattrick le plus rapide de l'histoire de la Premier League, en 17 minutes.

Le Manchester Evening News abondait dans le même sens, lui attribuant la note de 10 sur 10 dans son édition de ce jeudi : "Sensationnel du début de la fin, KDB est arrivé avec sa propre version du quadruplé."

"Masterclass", "Sensationnel", "Leader à part entière": la presse anglaise dithyrambique sur Kevin De Bruyne
©AFP

"Le visage de Phil Foden en disait long quand Kevin De Bruyne a inscrit son troisième but de la soirée. Le jeune Skyblue a pointé du doigt son incroyable coéquipier et a secoué la tête avec incrédulité", a enchaîné le quotidien de Manchester qui estime que De Bruyne, même s'il n'est plus capitaine, est le vrai patron des Citizens : "Il est un leader à part entière, un homme qui dirige là où ça compte vraiment, sur le terrain. Il compte maintenant 19 buts depuis le début de la saison, trois de plus que son précédent record. Pas mal pour un joueur qui professe ouvertement qu'il préfère offrir des buts aux autres plutôt que de les inscrire lui-même."

Même son de cloche du côté du Sun qui estimle que "depuis qu'il est entré à l'Etihad Stadium en août 2015, Kevin De Bruyne est le coeur de cette brillante équipe." Et comme tout leader d'équipe, c'est le Diable rouge qui a montré la voie à ses équipiers vers un nouveau titre de champion d'Angleterre : "Si les Skyblues pouvaient être stressés après la victoire des Reds, le Belge a rapidement dissipé la tension après 24 minutes à couper le souffle."

Pour talkSport, la prestation de De Bruyne ressemble à celle d'un "virtuose de haut vol", tandis que le Telegraph écrit que "KDB est dans une forme irrésistible avec City ces dernières semaines."

"Encore plus dangereux avec Haaland"

Évidemment la presse britannique n'a pas hésité à mettre en lien l'incroyable prestation de notre compatriote à l'actualité de la semaine et l'arrivée d'Erling Haaland à l'Etihad Stadium. "Comme pour montrer à son nouvel équipier qui est le patron de sa nouvelle maison, le Belge a marqué quatre fois", écrit le Manchester Evening News.

"Si Erling Haaland sera le joueur phare la saison prochaine, KDB pourrait avoir quelque chose à en redire. Avec quatre goals dont un premier triplé en Premier League après 24 minutes époustouflantes, il a propulsé City encore plus proche d'un nouveau titre", estime quant à lui le Telegraph.

De son côté, le Mirror réfléchit déjà à ce que l'association KDB - Haaland pourrait donner la saison prochaine du côté de Manchester City : "Avec un De Bruyne dans une telle forme devant le but, City se montrera encore plus dangereux offensivement quand il sera associé au nouveau venu Erling Haaland."