Contrairement à Nmecha et Zirkzee, Anderlecht pourra acheter Esposito

Le prêt de Sebastiano Esposito est enfin officiel. Et contrairement aux cas Nmecha et Zirkzee, le Sporting pourra voir au-delà d’une (éventuelle) année d’amour.

Contrairement à Nmecha et Zirkzee, Anderlecht pourra acheter Esposito

Le texte du communiqué était prêt depuis plusieurs jours et Sebastiano Esposito a eu le temps de prendre une année mais c’est cette fois officiel : Sebastiano Esposito est un joueur d’Anderlecht, deux jours après avoir fêté son 20e anniversaire.

Accompagné à Neerpede par son agent Federico Pastorello (qui avait notamment réglé le deal lors du transfert de Lukaku de l’Inter à Chelsea), l’attaquant italien a signé son contrat lundi matin. Il arrive de l’Inter en prêt pour une saison. Le Sporting possède une option d’achat, d’un montant entre 8 et 10 millions €.

Contrairement aux deux autres avants, loués les deux dernières saisons (Lukas Nmecha venu de Manchester City puis Joshua Zirkzee du Bayern), Anderlecht aura donc la possibilité d’acquérir directement le joueur s’il venait à donner satisfaction. Dans la foulée de leur saison réussie en Belgique, Nmecha avait été vendu 8 millions € à Wolfsburg, tandis que Zirkzee est sur le marché et coûte 10 millions €. Cette fois, les Bruxellois pourront valoriser leur investissement sur du plus long terme.

Comme les grands clubs européens le font souvent dans pareille situation, l’Inter a ajouté une clause de rachat pour rapatrier son joueur en cas d’explosion et de levée de l’option d’achat. Mais si ça venait à arriver, les Nerazzurri devraient verser plus que la somme payée par le Sporting (on évoque un montant de 11,5 millions €). Ce qui permettrait une légère plus-value au RSCA.

Considéré comme un grand espoir en Italie où il doit incarner la relève offensive de la Squadra, celui qui portera le numéro 70 est un joueur grand (1,87 m), pas très rapide mais à la technique soyeuse. "Il est intelligent, il pense vite et il peut aussi bien marquer que faire marquer. Il est fort dans les combinaisons et peut aussi se créer une action à lui seul", décrit le CEO Peter Verbeke.

La saison passée, le flamboyant Napolitain avait inscrit 7 buts et donné 9 assists au FC Bâle lors d’une location qui n’avait laissé personne indifférent en Suisse, entre ses coups d’éclat et ses sautes d’humeur.

Un groupe réduit pour partir en stage

Sur ses deux premiers amicaux, Felice Mazzù a utilisé 33 joueurs différents. Un nombre élevé qui grimpe encore quand on ajoute les cinq hommes qu’il n’a pas encore pu aligner (Murillo, Arnstad, Ashimeru, Gomez et Esposito). Même si la liste définitive n’était pas encore fixée ce lundi, le staff n’emmènera pas un groupe de 38 éléments en stage, à partir de ce mercredi à Horst (Pays-Bas). Le staff préfère travailler avec un groupe restreint (entre 24 et 26). Une dizaine de joueurs restera donc à Bruxelles. Beaucoup sont des jeunes et basculeront avec le noyau des U23 mais quelques garçons plus expérimentés devraient aussi "sauter" de la sélection.