Anderlecht remporte aussi le second duel face à Nordsjælland, grâce à l’une de ses promesses

Nordsjælland a moins inquiété les Mauves qui ont gâché plusieurs occasions. Jusqu'à la montée de Stroeykens.

C.F.
Anderlecht remporte aussi le second duel face à Nordsjælland, grâce à l’une de ses promesses
©PHOTONEWS

Anderlecht s'est aussi imposé dans son second duel contre les Danois. Dans un match plus poussif, avec plus de joueurs promis au banc des deux côtés, le Sporting a dû attendre le dernier quart d'heure pour enfin convertir une occasion. C'est le jeune Stroeykens, au jeu depuis quelques minutes, qui a battu le gardien danois après une récupération de Trebel au milieu.

Avant ça, Colassin (fort présent et impliqué pour le reste) et Bundu avaient eu les plus belles possibilités mais en manquant de justesse ou d'agressivité dans la finition. Ce que Mazzù n'a pas manqué de leur rappeler verbalement. Tout en fustigeant quelques décisions d'un juge de ligne qui avait le physique d'un Père Noël mais pas sa générosité.

Le coach a parfois aussi sermonné Esposito, trop laxiste dans son replacement ou dans ses duels. Mais l’Italien a quand même montré quelques jolies choses et aurait pu donner quelques assists si la finition avait été au rendez-vous.

La défense n'a, cette fois, pas encaissé mais elle a été moins testée qu'à la première rencontre. On notera quand même la prestation solide de Sadiki dans le rôle central de la ligne de trois.

Dimanche, les Anderlechtois auront une activité de teambuilding. Encore deux séances d'entraînement lundi puis un dernier duel amical, mardi contre Helmond Sport, avant de rentrer à Bruxelles.

Anderlecht: Coosemans (23e Wellenreuther, 73e Vanhoutte); Sardella, Sadiki, Delcroix; Murillo, Trebel, Arnstad, Ait El Hadj (46e Ashimeru), Angulo (65e Duranville); Bundu (46e Colassin), Esposito (65e Stroeykens)

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...