Les Red Flames débutent leur Euro par un partage face à l'Islande (1-1)

La bande d'Ives Serneels n'a pas a réussi à décrocher la victoire face aux Islandaises.

La Rédaction avec Belga
Les Red Flames débutent leur Euro par un partage face à l'Islande (1-1)
©BELGA

Les Red Flames ont partagé l'enjeu (1-1) contre l'Islande pour leur premier match dans le groupe D de l'Euro féminin de football dimanche à Manchester en Angleterre. Pour cette première rencontre, Ives Serneels a décidé d'aligner Jody Vangheluwe sur le côté droit de la défense, permettant à Janice Cayman d'évoluer sur le flanc droit dans l'entrejeu.

Janice Cayman a eu une première opportunité d'ouvrir le score mais n'a pas pu reprendre correctement le ballon (9e). Les Red Flames ont ensuite eu du mal à trouver la faille dans un bloc islandais bien en place.

Les Islandaises se sont montrées les plus menaçantes mais sans inquiéter outre mesure Nicky Evrard. La gardienne belge a cependant dû se mettre en évidence peu après la demi-heure en sauvant un penalty de Berling Thorvaldsdottir après une faute de main de Davina Philtjens (33e).

La dernière occasion de la première période est venue des pieds d'Elena Dhont mais l'attaquante belge a manqué sa reprise après une belle combinaison entre Tessa Wullaert et Cayman (45e+1).

La seconde période a débuté de la pire des manières pour la Belgique. Après son penalty manqué, Thorvaldsdottir s'est rachetée en trompant Evrard d'une reprise de la tête sur un deuxième ballon après un corner.

En difficulté dans le jeu, les Red Flames ont finalement rétabli l'égalité sur un penalty provoqué par Dhont et transformé par Justine Vanhaevermaet (67e). La Belgique n'est ensuite pas parvenue à prendre le dessus malgré une dernière occasion pour Wullaert (79e).

La Belgique et l'Islande se partagent la tête du groupe D après cette première rencontre en attendant le duel entre la France et l'Italie dimanche à 21h00 à Rotherham. Les Red Flames affronteront la France le 14 juillet (21h00) puis l'Italie le 18 juillet (21h00).

Trois Flames sous la loupe :

Evrard - 7

Elle va devenir la spécialiste des pénalties chez les Red Flames. Après avoir repoussé les deux tentatives (un penalty qui avait été rebotté) contre le Kosovo en octobre (en qualifications pour le Mondial), Nickey Evrard s’est à nouveau illustrée quand Thorvaldsdottir se présentait devant elle. Sure d’elle, elle a aussi sorti une occasion de Jonsdottir au retour des vestiaires et une claquette. Ne peut rien sur le but.

De Caigny - 6

Elle a commencé le match bien mieux que ce qu’elle a présenté durant la préparation mais à l’image de tout le côté offensif, elle a semblé chercher sa place au fil des matches. Sa taille aurait dû être un atout dans ce match physique, elle n’a jamais été bien servie non pus.

Vanhaevermaet - 7

C’est elle qui a pris ses responsabilités sur le penalty permettant à la Belgique d’égaliser alors qu’on s’attendait à voir Wullaert gonfler son compteur personnel. Son physique et sa taille ont été des atouts précieux face aux Islandaises.

Revivez la rencontre des Flames :