Et à la fin, c’est encore Bruges qui gagne…

Abakar Sylla (19 ans) a réalisé le match de sa vie, avec le but de la victoire.

Et à la fin, c’est encore Bruges qui gagne…
©AFP
Mais pourquoi laisse-t-il son Diable rouge et son attaquant à 16 millions sur le banc ?", se demandaient les supporters du Club Bruges avant le coup d'envoi. Ils ont eu un premier élément de réponse en remarquant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité