Après 100 jours, Geraerts a déjà séduit son monde à l'Union saint-gilloise

Le nouveau T1 rend une belle copie, au niveau des résultats et du jeu.

Stéphane Lecaillon et François Garitte
Après 100 jours, Geraerts a déjà séduit son monde à l'Union saint-gilloise
©BELGA
Devenir T1 est toujours une transition périlleuse. Un grand saut, non pas dans l’inconnu, mais dans une nouvelle fonction. Karel Geraerts l’a fait il y a tout juste cent jours quand l’Union annonçait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité