Marcel Desailly passe en revue les favoris de la Coupe du monde: "La Belgique n'a pas su faire évoluer son style"

Le champion du monde 1998 voit en la France la grande favorite du tournoi.

N. Ch.
Marcel Desailly passe en revue les favoris de la Coupe du monde: "La Belgique n'a pas su faire évoluer son style"
©Reporters

Marcel Desailly est l'un des ambassadeurs de la Coupe du monde au Qatar. Interrogé par L'Equipe, il a passé en revue les favoris du tournoi et voit la France comme candidat principal à sa propre succession: "Au regard des effectifs, c'est la nation qui sort du lot."

Dans ce passage en revue, Desailly a pointé le Sénégal comme surprise potentielle et a surtout cité la Belgique parmi les principaux candidats. Avec toutefois deux points négatifs concernant les Diables: "Lors des dernières compétitions, on a vu que les Belges avaient une grosse génération. Mais ils ont une forme de naïveté, et un style qui n'a pas su évoluer." Desailly s'explique: "Ils jouaient surtout en contre et, malgré leur qualité individuelle, n'ont pas développé un jeu de passes élaboré. Ils ont aussi des joueurs en demi-teinte : reviendront-ils ?"

Du côté de l'Argentine, l'ancien défenseur remarque que Messi "n'a jamais fait une Coupe du monde comme Maradona en 1986". Quant au Brésil, il juge la génération actuelle moins forte que celle de 2002, la dernière à avoir été sacrée.

Il cite également l'Espagne, qu'il trouve intéressante techniquement et tactiquement... "mais lorsqu'il y a de l'impact physique, ça peut être plus compliqué." Et le Portugal ? "J'ai le sentiment qu'ils sont sur une phase descendante."

Avant de conclure en comparant la nouvelle génération de l'Allemagne... à celle des Diables en 2018: "Sur la durée, ils donneront la belle impression qu'on a pu avoir avec les Belges, en étant peut-être plus efficaces."