Hans Vanaken a un nouveau statut chez les Diables : "Beaucoup de choses ont changé en un an et demi"

Utilisé à 100% à Bruges, Hans Vanaken voit aussi son temps de jeu grandir avec les Diables rouges.

Hans Vanaken a un nouveau statut chez les Diables : "Beaucoup de choses ont changé en un an et demi"
©BELGA

Si Hans Vanaken maintient ce rythme, on le surnommera très vite “Monsieur Indestructible”. Zeno Debast (1  274 minutes) et Toby Alderweireld (1 260) ont joué un peu plus que lui, mais le capitaine du Club Bruges est le seul joueur de champ de l’équipe nationale à avoir disputé autant de rencontres (12) sans avoir loupé la moindre seconde sur la pelouse (1 080 minutes).

"J'ai déjà souvent dit que je préférais jouer deux matchs par semaine. Je préfère ça que m'entraîner", sourit le milieu de terrain, présent ce mardi en conférence de presse à Tubize. "Surtout maintenant, la saison vient de commencer. Donc ce n'est qu'un début. Tant que je peux le gérer physiquement et mentalement, je compte bien continuer comme ça. Je ne suis pas encore fatigué. Et si je n'en suis plus capable un jour, je le ferai savoir."

Déjà l’an dernier, Vanaken détenait la palme de l’utilisation parmi les Diables. Il a achevé la campagne 2021-2022 avec plus de 4 200 minutes dans les jambes et 90 % de temps de jeu. Seuls les deux gardiens Thibaut Courtois (4 680) et Simon Mignolet (4 423) ont plus joué.

Pion indispensable depuis des années chez les Blauw en Zwart, Hans Vanaken est aussi devenu un vrai cadre de l’équipe nationale au fil des années. Il a d’ailleurs joué 10 des 13 rencontres de la saison dernière, avec plus de 60 % de temps de jeu au total.

"Au début, je venais ici en sachant que je n'allais pas jouer", confie le joueur de 30 ans, qui a participé à 21 rencontres chez les Diables depuis septembre 2018. "Ensuite, j'espérais être parmi les remplaçants. Mais beaucoup de choses ont changé depuis un an et demi. J'ai saisi mes moments."

Sa relation avec Roberto Martinez a également évolué. "J'ai un bon contact avec lui. Il est toujours ouvert et honnête. C'était déjà le cas à mes débuts, mais si on joue beaucoup, on discute aussi plus souvent. On parle notamment de petits ajustements à faire sur le terrain."

Même si le trio du milieu devrait être composé de Tielemans, Witsel et De Bruyne jeudi soir, Vanaken pourrait bien être titulaire aux Pays-Bas dimanche. Notamment pour prendre sa revanche sur le 1-4 du 3 juin lors duquel il avait été critiqué par l'ancienne star néerlandaise Rafael van der Vaart. "J'ai déjà assez fait mes preuves, répond le Brugeois qui se fiche des critiques. Pas seulement au Club, mais aussi chez les Diables. Aucun problème avec cela."

Toujours est-il qu'une bonne performance pourrait lui assurer une place au Qatar, même si le médian se veut confiant. "Comme je suis là depuis trois ans et demi et que je suis toujours repris, j'ai bien sûr envie d'y aller."