Cristiano Ronaldo a bien failli quitter Manchester United cet été, mais le transfert a capoté au tout dernier moment

Le Portugais vit des moments difficiles chez les Red Devils.

La Rédaction
Cristiano Ronaldo a bien failli quitter Manchester United cet été, mais le transfert a capoté au tout dernier moment
©AP

Cristiano Ronaldo n'est plus que l'ombre de lui-même cette saison. En huit rencontres avec Manchester United, le Portugais n'a inscrit qu'un seul but. Loin des standards habtiuels de celui qui doit désormais se contenter d'un rôle de joker chez les Red Devils.

Ses relations difficiles avec son entraîneur Erik ten Hag ne lui facilitent pas la tâche. Ronaldo voulait également quitter le club mancunien l'été dernier, ce que le coach néerlandais lui a toujours refusé. Logiquement, pour un joueur de ce calibre et malgré ses 38 ans, CR7 a été au coeur de nombreuses rumeurs. Sans qu'un départ ne devienne véritablement concret. Du moins en apparence. Car Ronaldo a tout de même bien failli quitter les Mancuniens pour une destination pour le moins exotique. En effet, le Portugais aurait été tout proche d'accepter une offre du club saoudien d'Al-Hilal. C'est ce qu'a confirmé le président du club Fahad ben Bafel au média local Thamaya dont les propos ont été relayés par RMC Sport.

À la fin août dernier, nous vous faisions part de l'offre gigantesque faite par Al-Hilal à Ronaldo qui aurait pu gagné près de 235 millions d'euros sur deux ans. Mais le média anglais The Athletic avait affirmé que le joueur avait refusé l'offre, préférant rester en Europe.

Un transfert seulement retardé ?

Sauf que selon le président d'Al-Hilal, le Portugais était bien prêt à rejoindre l'Arabie saoudite. Le fait que le transfert ait capoté ne serait pas un problème d'argent (difficile à croire, en effet) ni même un manque de motivation de la part de Ronaldo. Non, si le deal ne s'est pas fait, selon le Fahad ben Bafel, c'est uniquement lié à une interdiction de transfert.

"Nous avons négocié avec Ronaldo et le problème n'était pas l'argent ou un accord de principe", a-t-il expliqué au média Thamaya, "Al-Hilal est capable de faire venir les stars du monde entier, mais c'est la décision du Centre d'arbitrage sportif qui nous a empêché d'enregistrer les joueurs. Nous n'avons pas cessé de négocier avec les joueurs malgré la décision d'interdiction, mais nous avons retardé l'entrée dans la phase finale des négociations jusqu'à ce que l'interdiction soit levée."

Le club saoudien a en effet été interdit de transferts en mai suite à un imborglio sur le transfert d'un certain Mohamed Kanno avec le club d'Al-Nassr. Le joueur de 28 ans avait ainsi signé un contrat avec les deux clubs.

Mais même si le transfert ne s'est pas réalisé cet été, l'Arabie saoudite rêverait toujours d'attirer Cristiano Ronaldo. Selon le Sun, les clubs d'Al-Hilal et Al-Nassr gardent en effet un œil sur sa situation, alors qu'il reste à Ronaldo un contrat jusqu'en fin de saison avec Manchester United. Pour le média, les deux clubs pourraient préparer une offre colossale pour attirer le Portugais après la Coupe du monde. Comme on dit dans ces cas-là, affaire à suivre.