L’Inter réfléchirait à l’avenir de Lukaku 

Même en prêt, le retour de Romelu Lukaku à l'Inter représente un coût important.

Gilles Joinau
Inter Milan's Belgian forward Romelu Lukaku reacts after scoring his team's fourth goal during the UEFA Champions League Group C football match between Inter Milan and Viktoria Plzen at the Giuseppe-Meazza (San Siro) stadium in Milan, on October 26, 2022. (Photo by MIGUEL MEDINA / AFP)
(Photo by MIGUEL MEDINA / AFP) ©AFP or licensors

Tout le monde le sait : Romelu Lukaku a lancé un véritable contre la montre pour être prêt pour la Coupe du Monde au Qatar. La faute à une rechute de sa blessure musculaire.

Revenu en Belgique pour se faire examiner, l’attaquant va tout mettre de son côté pour revenir à temps. Actuellement, le staff des Diables table sur un retour pour le second match face au Maroc. Lieven Maesschalck avait prôné le calme afin que le joueur puisse se concentrer uniquement sur sa revalidation.

Lire aussi: "Nous allons essayer de le préparer": Lieven Maesschalck s’exprime à propos de la blessure de Romelu Lukaku

Si l’ancien numéro neuf de Chelsea est focus sur le Mondial, la Gazzetta dello Sport pense déjà à l’avenir du Diable. Dans son édition du jour, nos confrères ont fait les comptes depuis son retour dans la Botte. Et ils donnent le vertige ! L’attaquant a coûté près de 12 millions d’euros aux Nerazzurri depuis cet été.

Blessé après seulement trois rencontres jouées et deux petites apparitions juste avant sa rechute, il a coûté… 46 875 € par minute de jeu. Un pactole qui, forcément, ne ravirait pas les dirigeants qui espéraient un autre rendement de leur attaquant.

Tout savoir de la blessure de Big Rom': Romelu fait face à un ennemi inconnu

Au point qu’ils réfléchiraient à l’avenir de Big Rom'. La Gazzetta assure qu’un accord existe déjà avec les Blues pour un nouveau prêt du colosse en Italie. Une location payante qui serait estimée à minimum dix millions d’euros en plus de son plantureux salaire de 12 millions euros bruts. Mais le joueur devra prouver à son retour de blessure qu'il vaut bien cet investissement.

L’été dernier, tout le monde était unanime : le grand gagnant de l’opération était l’Inter Milan. Le club lombard récupérait son ancienne star alors qu’il l’avait vendu 115 millions d’euros un an plus tôt. Mais les problèmes physiques de Romelu Lukaku ont refroidi les dirigeants qui se questionnent.

Actuellement, il ne s’agit que de spéculation. Un bon mondial de Big Rom' et une seconde partie de saison canon feraient taire toutes les critiques. La saison est encore longue et l’Italie n’a pas encore oublié l’attaquant qui terrorisait les défenses de Serie A dans un passé pas si lointain. Il avait d’ailleurs très bien commencé avec deux buts en trois matchs et avait marqué quelques minutes après son retour face à Plzen.

À l’heure actuelle, son avenir est de toute façon le cadet de ses soucis. Seule sa revalidation compte et Romelu Lukaku met toutes les chances de son côté pour accélérer son retour en forme.