L'Union prend la deuxième place du classement après son succès au Standard (2-3)

Les Unionistes montent à la deuxième place du classement.

Union's players celebrate during a soccer match between Standard de Liege and Union Saint-Gilloise, Sunday 13 November 2022 in Liege, on day 17 of the 2022-2023 'Jupiler Pro League' first division of the Belgian championship. BELGA PHOTO JOHN THYS
L'Union repart de Sclessin avec un succès important.

L'Union Saint-Gilloise a infligé au Standard son troisième revers de la saison (2-3) lors de la 17e journée de championnat, dimanche. Cette 11e victoire unioniste de la campagne leur permet de se hisser à la 2e place du classement avec 36 unités à 7 longueurs de Genk qui se déplace à 18h45 à Anderlecht.  Dante Vanzeir (23e), Christian Burgess (65e) et Bart Nieuwkoop (87e) ont concrétisé ce succès dans les chiffres. Malgré les buts sur penalty de Noé Dussenne (53e) et de Philip Zinckernagel (90e+6), le Standard, qui attend toujours que son succès dans le Clasico soit entériné, occupe le 7e rang avec 25 points après cette deuxième défaite de rang.

Par rapport à la défaite à Eupen, Ronny Deila a déplacé Gojko Cimirot et Filippo Melegoni sur le banc au profit de Dussenne et de Marlon Fossey. Exclu face aux Pandas, Zinckernagel n'était pas encore suspendu. Côté unioniste, Karel Geraerts a reconduit les 11 noms qui ont arraché le partage contre Westerlo (1-1). Auteur du but de l'égalisation contre les Campinois, Nilsson était blessé. Pour ce dernier match à domicile de l'année, les supporters rouches ont une nouvelle fois produit un joli tifo, avec une tribune colorée de drapeaux rouges et blancs. Ce spectacle a sans doute motivé les joueurs, qui ont permis au stade comble d'assister à un début de rencontre avec pas mal d'intensité. Comme les petites fautes s'accumulaient, Lawrence Visser a eu pas mal de travail avant de sanctionner le Standardman Steven Alzate (20e) et l'Unioniste Burgess (22e). C'est précisément sur un centre mal dégagé du défenseur anglais que Vanzeir a trompé Arnaud Bodart  (23e, 0-1). Ce but a rendu les Unionistes plus impétueux face à des Liégeois incapables de donner du travail à Anthony Moris tandis que à l'autre bout du terrain Bodart a eu un solide réflexe sur une tentative de Nieuwkoop (41e).

Méritant, le Standard est revenu dans le parcours grâce à Dussenne, qui a transformé un penalty accordé pour une faute d'Ismaël Kandouss sur Zinckernagel (53e, 1-1). Alors que les deux équipes étaient sur un pied d'égalité avec six tirs dont trois cadrés, Burgess a refroidi le chaudron de Sclessin en reprenant de la tête un coup de coin de Teddy Teuma (65e, 1-2). Deila a directement effectué un triple changement en lançant Cimirot, Cihan Canak et Denis Dragus à la place d'Alzate, Stipe Perica et Dussenne (70e). Mais sur un contre fulgurant orchestré par Teuma,  Vanzeir et Eckert Ayensa, Nieuwkoop a alourdi la marque (87e, 1-3). La page n'était pas totalement tournée car Zinckernagel a réduit l'écart sur penalty (90e+ 6, 2-3). Trop tard pour revendiquer le moindre point. À mi-parcours de la saison, le bilan à domicile du Standard de 13 points sur 24 (auxquels viendront s'ajouter les 3 points du Clasico) alors qu'il est de 12 sur 24 en déplacement.

Revivez Standard-Union