Coupe du monde 2022: au lendemain de la défaite des Diables rouges face au Maroc, une question brûle les lèvres des médias belges

La défaite des Diables rouge face au Maroc a fait vivement réagir la presse belge. Les quotidiens de notre pays ont mis en avant leur inquiétude quant à la suite du Mondial et ont presque unanimement fait part d’une interrogation à l’égard de Kevin De Bruyne.

La déception était grande, ce dimanche 27 novembre, après la défaite des Diables rouges face au Maroc. L’équipe belge, déjà fortement critiquée après sa prestation face au Canada, n’a pas su se montrer à la hauteur face à des Lions de l’Atlas, chauffés à bloc. “Il faut réagir pour la rencontre face à la Croatie”, a affirmé Roberto Martinez, juste après la défaite. S’il s’est montré plutôt optimiste, il n’en a pas été de même de la presse belge, ce lundi 28 novembre.

"Très loin de leur niveau de 2018", "Kevin De Bruyne avait raison": la presse internationale tacle les Diables après leur déroute contre le Maroc

"Quelle claque”, peut-on lire en Une de la Dernière Heure. Nos confrères parlent d’une défaite “logique” de nos Diables rouges, “lâchés par leurs vedettes” face au Maroc. “Dimanche, ce sont les deux ultimes superstars de niveau mondial qui n’étaient pas au rendez-vous. De Bruyne a voyagé entre les lignes en oubliant son bagage technique. Il avait l’air plus malheureux que frustré de rater quasi tout ce qu’il tentait”, écrit la DH. “Et puis, il y a eu Courtois, surpris à son premier poteau par un coup franc concédé par Meunier.”

La Une de la DH ce lundi 28 novembre
La Une de la DH ce lundi 28 novembre ©DH

Dans La Libre, on parle de “Diables au bord du gouffre”. Encore une fois, De Bruyne est pointé du doigt. “Que se passe-t-il ?”, s’interroge-t-on. “Le niveau de KDB depuis le début de la Coupe du monde inquiète.”

"Kevin De Bruyne peut-il se réveiller ?"

Même son de cloche du côté de Het Laatste Nieuws, qui se demande si “notre sauveur” (Kevin De Bruyne comme l’illustre la photo de Une du média flamand) va finir par entrer dans sa Coupe du monde. “Peut-il se réveiller, s’il vous plaît ?”, demande HLN, soulignant l’urgence de la situation. “Lui qui agitait les bras en signe de frustration contre le Canada, mais qui était à nouveau en dessous de son niveau contre le Maroc.”

La Une de HLN ce lundi 28 novembre
La Une de HLN ce lundi 28 novembre ©DH

C’est également le milieu de terrain de Manchester City qu’épingle De Standaard, avec une image évocatrice en manchette de son édition du jour. Toutefois, le quotidien revient surtout sur les tensions qui semblent miner la sélection belge. “La défaite met en évidence la méfiance mutuelle entre les Diables Rouges”, constate De Standaard.

De Standaard a épinglé Kevin De Bruyne en Une
De Standaard a épinglé Kevin De Bruyne en Une ©De Standaard

Ces mésententes sont également au centre de l’inquiétude de Het Gazet Van Antwerpen. “Après une nouvelle déception, le mécontentement gronde chez les Diables rouges”, met en garde le média.

Des débordements dans le centre de Bruxelles qui font réagir

”La tristesse et la honte”, titre Le Soir, en référence aux échauffourées qui ont éclaté dans le centre-ville de Bruxelles et à d’autres endroits de la capitale.

C’est également sur les émeutes que nos confrères de La Capitale s’attardent en Une de leur édition de ce lundi. “Honteux !”, s’indigne le quotidien, qui estime que ces dégâts étaient “tellement prévisibles”.