L'autre regard : quelle source d’inspiration pour Roberto Martinez ? Bearzot, Jacquet ou Domenech ?

L’autre regard de Miguel Tasso.

DOHA, QATAR - NOVEMBER 23 : Martinez Roberto head coach of Belgian Team issues instructions from the touchline during the FIFA World Cup Qatar 2022 Groupe F match between Belgium and Canada at the Ahmad Bin Ali Stadium on November 23, 2022 in Doha, Qatar, 23/11/2022 ( Photo by Vincent Kalut / Photo News
Roberto Martinez seul devant ses responsabilités. ©VKA
Montré du doigt, voilà Roberto Martinez au pied du mur. Le sélectionneur des Diables rouges trouvera peut-être de l’inspiration dans les archives de la Coupe du monde. D’autres entraîneurs se sont aussi retrouvés au bord du gouffre. En 1982, en Espagne, l’Italie d’Enzo Bearzot avait signé un début de Mondial catastrophique (3 matchs nuls et silenzio stampa) et était passé au deuxième tour par le chas de l’aiguille. Lynchée par la presse, la Squadra Azzurra avait ensuite remporté la compétition dans une ambiance de liesse collective ! En 1998, le film n’a pas été très différent pour la France d’Aimé Jacquet. Avant même le début du tournoi, le sort de condamné du coach tricolore semblait scellé devant notaire. On connaît la suite...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité