L’autre regard : et à la fin, c’est Gary Lineker qui gagne !

Un autre regard de Miguel Tasso.

<p>Un supporter de Manchester City le 11 mars 2023 dans le stade de Crystal Palace brandit une pancarte "Gary Lineker Premier ministre" en soutien au présentateur de l'émission Match of the Day, sanctionné par la BBC après avoir dénoncé le projet de loi sur l'immigration du gouvernement britannique</p>
En Angleterre, Gary Lineker est intouchable! ©AFP/Archives

Bon, l’affaire n’a pas suscité les mêmes tensions qu’en France après le recours au 49.3 sur la réforme des retraites. Il n’empêche : le bon peuple anglais, très chocking, n’était pas loin de descendre sur Picadilly Circus pour manifester aussi sa colère. En cause : la carte rouge administrée, la semaine dernière, par la vénérable BBC à Gary Lineker, légende du football anglais et consultant emblématique de la chaîne publique. L’ancien attaquant de Tottenham et du Barça avait, certes, manqué de flegme dans l’un de ses tweets, lorsqu’il a comparé le projet de loi sur l’immigration du gouvernement conservateur au “langage utilisé par l’Allemagne dans les années trente”. Mais de là à suspendre le présentateur mythique de Match of the Day, il y avait visiblement un pas que les passionnés de foot “made in England” n’étaient pas prêts à franchir.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...