Décidément, c'est le chaos sur le marché des entraîneurs. José Riga quitte le Standard, Ariel Jacobs laisse sa décision de rester à Anderlecht en suspens. Et voila que maintenant, c'est Georges Leekens qui entre dans la danse. "Mac the Knife" abandonne son poste au sein de l'équipe nationale pour... le Club de Bruges ! Il a en effet paraphé un contrat de 3 ans et succède ainsi à l'Allemand Christoph Daum. Terminées les rumeurs sur une éventuelle arrivée de Vercauteren, c'est bien "Long couteau", 62 ans, qui dirigera les Brugeois la saison prochaine.

Un retour aux sources pour Leekens, qui a joué plus de dix ans sous le maillot des Blauw en Zwart de 1971 à 1982 et en fut le coach de 1989 à 1991. "Je me sens comme quelqu'un qui rentre chez lui", a-t-il d'ailleurs confié en conférence de presse. Concernant l'équipe nationale, il juge "lui avoir rendu son image". "Je l'ai remise sur la carte. J'ai le sentiment d'avoir accompli ma mission à 90 pc. Il ne reste plus aux Diables Rouges qu'à se qualifier pour Rio-2014..." a-t-il déclaré.

L'UB doit faire vite

L'Union belge aurait été mise au courant et un accord avec dédommagement à la clé doit être encore trouvé, ce qu'a démenti le porte-parole de la fédération, Stefan Van Loocke, contacté par l'agence BELGA.

Leekens s'était vu confier les destinées de l'équipe nationale belge en 2010 avec pour mission de rejoindre le Mondial 2014 au Brésil. Du côté de l'Union belge, Steven Martens veut "prendre le temps de bien réfléchir". Nous sommes "surpris et déçus" a-t-il ajouté.

"De la déception mais pas de panique", a encore résumé le secrétaire-général.

Car même s'il admet que "celà vaut mieux maintenant qu'en pleine campagne de qualification pour le Mondial-2014", le CEO au crâne rasé encaisse mal le coup. "On ne s'y attendait pas du tout", avoue-t-il en effet. "Leekens à Bruges, c'est une surprise, mais aussi une triste affaire. L'équipe nationale avait besoin de toute son expérience de vieux briscard, et comptait fermement sur lui pour l'emmener au mondial brésilien. Georges était à la base et au centre d'un projet ambitieux qu'il abandonne maintenant brutalement avant de l'avoir réalisé. J'ajoute que l'Union Belge a toujours satisfait toutes ses demandes et exgigences. On a consenti de gros efforts pour s'adapter à sa manière de travailler. Et pour qu'il bénéficie des meilleures conditions, ainsi que d'un encadrement parfait..."

"Des joueurs seront déçus qu'il s'en aille (pas tous, ndlr, et certains doutaient même hors micros et caméras de sa capacité à qualifier l'équipe pour Rio-2014). "Mais ils ont assez de maturité pour surmonter le choc. La plupart en ont déjà vu d'autres dans leur club, notamment à l'étranger", conclut Steven Martens.

Les paris sont désormais ouverts: quel entraîneur sera sur le banc belge le 25 mai contre le Monténégro, et le 2 juin à Wembley contre l'Angleterre?

Georges Leekens sera officiellement intronisé entraîneur de Bruges après le match des Brugeois contre Courtrai dimanche après-midi qui débute à 14h30.