Le milieu de terrain de l'équipe de France Samir Nasri s'est offert une première polémique à l'Euro 2012 en lançant un très clair "Ferme ta gueule!" destiné au journal L'Equipe lors de la célébration de son but égalisateur contre l'Angleterre (1-1), lundi à Donetsk.

Désigné par l'UEFA "homme du match", Nasri a attendu près de 3 heures avant de venir s'expliquer sur cette scène aussi mystérieuse -sur le coup- que surprenante.

Immédiatement après son but (39e) et les accolades de ses coéquipiers, Nasri s'est dirigé vers son banc et s'est clairement adressé à quelqu'un sur le bord du terrain, en lâchant très distinctement sur les images TV un "Ferme ta g.... !", accompagné de gestes de la main.

Interrogé plus tard pour savoir à qui était adressée son insulte, Nasri a répondu: "C'est le journal L'Equipe".

Un journaliste du quotidien sportif "m'a demandé (lors de la conférence de presse au cours de laquelle il a reçu le trophée de l'homme du match, ndlr) contre qui étaient (les insultes, ndlr), j'ai dit que c'était pour lui", a expliqué le joueur en passant en zone mixte après le contrôle antidopage, auquel il fut soumis avec Franck Ribéry.

Il a aussi tenté de modérer ses propos en parlant de maladresse. "Cela ne me déstabilise pas car je ne lis pas la presse mais ma mère est souffrante et quand elle lit que son fils est bidon, c'est délicat, a-t-il ajouté. Il y a eu une réponse de ma part peut-être maladroite."