Football

La FIFA a répondu à l'Union Belge sur la question de savoir pourquoi Marouane Fellaini n'avait pas été suspendu pour une rencontre avec son club (Everton) après son refus de sélection du match de l'équipe nationale en Estonie le 14 octobre dernier, sous prétexte qu'il avait rendez-vous chez son dentiste.

Réponse de la FIFA : "un joueur qui arrive à temps au rendez-vous, n'est plus punissable, même s'il quitte la sélection".

Jean-Marie Philips, CEO de la fédération a dit qu'il allait tenter de faire bouger les choses pour modifier cette interprétation du règlement qui, pour les fédérations, n'a pas de sens. "Avec ce raisonnement tous les joueurs mécontents parce qu'ils sont sur le banc pourraient impunément quitter une sélection nationale".