Après leur contre-performance (1-1) sur la pelouse de La Gantoise, Anderlecht devait impérativement s'imposer sur la terrain de Lokeren. Les mauves ont rempli leur contrat avec une victoire sur le score de 1-2. Ce résultat permet au champion en titre de reprendre seul la seconde place du classement à deux points du leader Genk.

Privé de Juhasz et de Kljestan suspendus, Ariel Jacobs était obligé de modifier ses batteries et alignait d'entrée Wasilewski, à la place du défenseur hongrois, et Kouyaté, dans le milieu de terrain. Du côté de Lokeren, Peter Maes choisissait de remplacer Overmeire, suspendu, par De Bock.

Le début de match des défenseurs anderlechtois était loin d'être rassurant. Marcin Wasilewski éprouvait de grosses difficultés et était souvent pris de vitesse par ses opposants directs. Rapidement averti, le joueur polonais allait être renvoyé aux vestiaires dès la 24e minute après avoir retenu De Ceulaer qui se présentait seul devant Proto. M. Dierick infligeait une double peine aux mauves puisqu'il désignait aussi le point de pénalty. Anderlecht échappait au pire puisque Leko ne parvenait pas à le convertir et buttait sur Silvio Proto, toujours aussi décisif pour ses couleurs.

Malgré cette infériorité numérique, Ariel Jacobs ne modifiait pas son dispositif et laissait Veselinovic sur la pelouse. Si le serbe n'allait pas être directement impliqué sur le premier but, sa présence dans les 16 mètres adverses allait permettre à Suarez de pouvoir plonger sur un centre de Lukaku, consécutif à un débordement sur le côté droit. Anderlecht prenait l'avantage alors que l'on pensait que les joueurs locaux prendraient le dessus.

La joie des champions de Belgique allait pourtant être de courte durée puisqu'à la 42ee De Ceulaer égalisait d'une superbe reprise de volée après un corner délivré par Leko. Pourtant, ce coup de coin n'aurait jamais du être attribué puisqu'Ondrej Mazuch n'avait pas touché le ballon lors de son duel avec De Pauw. Les deux équipes rejoignaient donc le vestiaire sur ce score de parité.

En seconde mi-temps, Veselinovic était sacrifié sur l'autel de la tactique et cédait sa place à Marecek, un milieu défensif. Les anderlechtois se montraient toujours aussi combatifs et se créaient la majorité des occasions. Ils étaient finalement récompensés à la 63e lorsque Lukaku parti en contre crucifiait Copa pour la seconde fois de la soirée. Le jeune attaquant du Sporting forçait la chance sur ce coup, puisqu'il glissait et voyait son tir gauche, dévié par son pied opposé, lober le gardien ivoirien de Lokeren (1-2).A nderlecht tenait ce résultat jusqu'au terme de la rencontre malgré les derniers timides assauts waeslandiens.

Anderlecht revient ainsi à 1 point de Genk, et distance de 3 points le Standard, qui aura l'occasion de revenir à sa hauteur s'il s'impose sur les terres du FC Bruges lundi soir (18h00). Auquel cas les blauw en zwart pourraient dire adieu à leurs rêves de titre, avant leur déplacement au Parc Astrid le 1er mai prochain.