Defour passera une IRM ce lundi matin. Hasi prie pour son milieu de terrain.

Les trois points gagnés à dix contre une équipe du top 6 après être revenu très tard de Moscou étaient une jolie performance pour le Sporting. Personne ne souriait pourtant totalement après la rencontre dimanche soir. "La blessure de Steven nous embête tous" , expliquait Leander Dendoncker. "C’est notre patron et on a tous peur qu’il soit absent longtemps."

Il faudra attendre les résultats de l’IRM que Steven Defour passera ce lundi matin pour connaître sa durée d’indisponibilité. Avec beaucoup de chance, cela pourrait être deux semaines. Mais cela pourrait aussi monter jusqu’à deux mois. "Il faut voir quels ligaments sont touchés à sa cheville gauche" , précise Besnik Hasi. "Si ce sont des ligaments extérieurs, c’est moins grave que si ce sont des ligaments intérieurs. J’espère que c’est une petite déchirure. On aurait aimé déjà conduire Steven à l’hôpital mais son pied était trop gonflé. On lui a donc mis une botte pour immobiliser la cheville en attendant l’IRM."

Le pied gauche de Defour s’est bloqué entre les jambes de Zarko Tomasevic mais le défenseur de Courtrai n’y était vraiment pour rien. Un simple coup du sort dans une saison déjà pourrie par plusieurs blessures pour l’ancien Standardman . "Bruges doit se passer de Vázquez mais moi ça fait deux mois que je ne peux pas compter sur mon meneur de jeu" , poursuivait Hasi. "Pour le remplacer, j’ai Dendoncker mais aussi Tielemans et Mbemba, qui sait également monter d’un cran."

Un Bloody Sunday pour la Pro League avec les pertes coup sur coup de Vázquez et de Defour. "C’est triste pour notre championnat de voir deux artistes se blesser en même temps" , commentait Proto avec beaucoup de fair-play.

"Je crois que les deux joueurs sont aussi importants l’un que l’autre pour leur équipe respective" , continuait Dendoncker. " Vázquez est important dans le jeu offensif de Bruges alors que Steven est le moteur du Sporting."


L'exclusion de Rolando jugée suffisante

Le défenseur d'Anderlecht pourra être aligné par Besnik Hasi dès ce samedi pour le déplacement à Lokeren.

Suite à son exclusion en début de rencontre face à Courtrai, pour un tacle sur le milieu de terrain des Kerels Lukas Van Eenoo, Rolando ne sera pas puni au-delà de sa carte rouge.

Son exclusion a été jugée suffisante par le parquet de l'Union belge.