En fait, le Sporting va récupérer de l’argent des assurances conclues en cas de blessures de joueurs. Une partie importante des salaires de plusieurs joueurs devrait être remboursée. 

La saison passée, Anderlecht a dû se passer pendant plusieurs mois de joueurs bien payés comme Nasri, Trebel, Chadli, Dimata et Gerkens. Le montant exact n’est pas encore connu, vu que les assureurs sont encore en négociation avec Anderlecht. Entre-temps, le Sporting a dû reprendre ces salaires dans sa masse salariale, qui s’élevait à 58 millions brut, dont le club récupère 17 millions du précompte professionnel. 

Autre nuance importante : les salaires de joueurs prêtés à d’autres clubs ont également été repris entièrement dans la masse salariale, alors que le Sporting a pu se débarrasser temporairement d’une quinzaine de joueurs. Ces prêts ont allégé la masse salariale de presque 10 millions.