© BELGA

Football

Anderlecht en mode mineur

Christophe Berti

Publié le - Mis à jour le

ANDERLECHT 1

BEVEREN 1

Au coup d'envoi, Hugo Broos, comme prévu, reconduisait les vainqueurs de Charleroi, à un changement près, celui de Kompany, blessé, remplacé par Deschacht. Côté waeslandien, Helleputte présentait une équipe avec dix Ivoiriens et Stepanovs, qui revenait de blessure. La première mi-temps peut se résumer en un mot: médiocre! Pas un tir cadré du côté anderlechtois, quelques envois de très loin partis des pieds ivoiriens, bref, aucune raison, une fois de plus, de se réconcilier avec la Coupe. Hugo Broos répète depuis des semaines qu'il fait de la Coupe un objectif important de la saison, mais son message n'avait pas l'air de toucher ses joueurs, hier soir. Perturbés par le jeu très technique de Beveren, les Anderlechtois pataugeaient.

A la reprise, le coach bruxellois introduisait Wilhelmsson et Baseggio pour Lovré et Hasi. Le jeune Serbe manquait de rythme, l'Albanais, lui, était probablement le moins mauvais de son équipe, mais était sacrifié sur l'autel de la tactique. Cependant c'est... Seydou Kante, nouveau venu en Belgique, qui héritait de la 1re vraie occasion de la partie via un coup-franc détourné par Peersman.

Et la partie gagnait, enfin, en intensité, mais Anderlecht n'arrivait toujours pas à inquiéter le gardien beverenois. Peersman, au contraire, devait encore s'interposer, à l'heure de jeu, sur un essai de Mahan. Le Sporting interloquait ses rares supporters et à vingt minutes du terme, Broos jouait la carte Kolar. Un pari presque gagnant, puisque sur la première touche de balle, le Tchèque déposait le cuir sur la tête d'Iachtchouk qui faisait presque mouche. Mais au lieu de 1-0, ce fut... 0-1. Sur le contre, en effet, Kaiper se retrouvait seul devant Zetterberg qui n'a pas vraiment les réflexes d'un défenseur et commettait un penalty converti par Kante.

Il restait un gros quart d'heure et, comme samedi, Anderlecht devait réagir. Et le faisait sans coup férir, puisque Jestrovic reprenait, de la tête, un centre de Vanden Borre et plaçait adroitement dans les filets.

Et malgré un dernier essai de Romaric, on en restait là dans ce petit match qui trouvera un prolongement électrique au Freethiel, dans huit jours...

© Les Sports 2004

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous