Anderlecht s'est incliné 1-2 à domicile face à Genk. Le but de la victoire est tombé dans les dernières minutes pour les Genkois qui mettent la pression sur le Club Bruges qui joue ce dimanche face à l'Antwerp.

Le début de la rencontre est marqué par une nouvelle frasque du VAR. En raison d'un problème de communication entre la camionnette du VAR et le terrain, celui-ci n'est pas disponible pendant la première demi-heure. 

Sur le terrain, les premières minutes sont dominées par les Genkois. Après un premier arrêt de Verbruggen sur une belle frappe d'Ito, le gardien néerlandais ne peut rien faire sur l'ouverture du score limbourgeoise. Après une perte de balle de Sardella, la reconversion genkoise est très rapide et le meilleur buteur de la compétition, Paul Onuachu ne s'est pas fait prier pour donner l'avantage aux Limbourgeois. 

Si dans le jeu, Anderlecht était bien dans le match, des défauts dans la dernière passe les empêchaient de se montrer réellement dangereux. Jusqu'à la 31e quand Nmecha recevait chanceusement un ballon mal dégagé par Muñoz. Il n'en fallait pas plus pour permettre aux Anderlechtois de recoller au score.

En deuxième période, les deux équipes se rendent coup pour coup même si ce sont les Limbourgeois qui se sont crées les principales occasions, via Onuachu dès la reprise et une frappe de Bongonda à l'heure de jeu. Dans le reste de la seconde mi-temps, le rythme et l'intensité ont radicalement baissé. C'est finalement sur phase arrêtée que la décision est tombée. Sur un coup franc excentré sur la gauche, Cyriel Dessers a profité de l'apathie anderlechtois pour donner la victoire aux Limbourgeois malgré une dernière occasion anderlechtoise dans les dernières secondes.

Revivez la rencontre en direct commenté