Anderlecht a décidé de lever l'option d'achat fixée à 5 millions d'euros pour son artificier polonais.

Le RSCA a annoncé la nouvelle via son compte Twitter. Pour rappel, Lukasz Teodorczyk et son entourage se montraient extrêmement gourmands quant au salaire de l'international polonais. Finalement, tout le monde semble être tombé d'accord ce jeudi. Anderlecht n'aurait dépensé "que" 3 millions d'euros pour acter la vente de manière définitive alors que l'option d'achat était fixée à 5 millions.


Toutefois, le départ de l'attaquant dès ce mercato d'hiver apparaît comme inéluctable tant les propositions affluent sur le bureau des dirigeants mauves.