Pour ce dernier match de préparation face à l'équipe Nordiste, les Mauves avaient mis l'équipe la plus solide possible vu les blessures et le manque de rythme de certains joueurs. 

Dès le début de la rencontre, les deux équipes ont cherché à pratiquer un football fluide, ce qui animait la rencontre. Lille a dominé dès le début de la rencontre sans pour autant de montrer dangereux.

Les Anderlechtois ne parvenaient pas à se trouver dans le camp adverse, ce qui expliquait les difficultés à se créer des occasions. En face, le bloc de Lille était bien en place.

Le deuxième quart d'heure a mieux commencé pour les Mauves qui posaient davantage le jeu. A la 18ème minute, les Mauves ont tenté leur chance pour la première fois du match via Antoine Colassin, dont la frappe était trop enlevée. Quelques instants plus tard, Doku débordait bien la défense lilloise sur le côté gauche. Son centre a été dégagé en corner in-extremis.

A la moitié de la première mi-temps, Van Crombrugge a du sortir le grand jeu suite à un cafouillage pour empêcher l'ouverture du score lilloise.

A la demi-heure de jeu, un nouveau solo de Doku a donné lieu à un centre intéressant mais Fonte était une nouvelle fois bien placé pour dégager le ballon en corner. Quelques minutes plus tard, la deuxième frappe anderlechtoise de la rencontre venait des pieds de Francis Amuzu mais son envoi n'était pas cadré.

Sur une perte de balle d'un Zulj nonchalant, Lihadji frappait bien au but mais Van Crombrugge était encore bien présent pour contrer le ballon. En contre, Vlap tentait sa chance mais sans danger pour Maignan qui a bien capté le cuir.

A la 38ème minute, la frappe d'Araujo n'a pas inquiété le portier bruxellois qui a facilement intercepté le ballon. A la 45ème minute de jeu, une tête de Soumaré a inquiété les Mauves sur corner. Heureusement pour les hommes de Kompany, cette tête n'était pas cadrée.

Seconde période

A la reprise, une perte de balle de Luckassen aurait pu faire mal aux Bruxellois mais la frappe de Simbakoli est passée à côté. Quelques instants plus tard, une frappe sèche de Sambi Lokonga a forcé Maignan à se détendre. Une belle possibilité amenée par Doku et Vlap.

En contre-attaque, Araujo a ouvert le score, lui qui a bien fixé Van Crombrugge après un excellent appel dans le dos de Murillo. C'est ce même Araujo qui a doublé la mise quelques instants plus tard. Parti à la limite du hors jeu, il s'en est allé battre Van Crombrugge pour placer Lille dans une situation confortable.

Les Mauves n'ont pas été capable de réagir suite à ce double coup dur. Coaché par Kompany, le RSCA n'a pas réussi à relancer la rencontre.

Lille a parfaitement bien géré la fin de partie sans avoir été inquiété. 

Les Dogues remportent donc la rencontre sur le score logique de 2-0. Anderlecht a manqué d'idées dans les 30 derniers mètres adverses. Rarement ils ont été en mesure d'inquiéter les Lilloios.  

La compo: 

Van Crombrugge, Sardella (Kayembe, 79e), Luckassen, Cobbaut, Murillo, Sambi Lokonga, Zulj, Vlap, Doku (El Hadj, 79e), Amuzu & Colassin (Kana, 59e)
Les buts : Araujo (51e, 55e)