Ariel Jacobs avait décidé de prendre des risques dans cette rencontre. Jordan Lukaku remplaçait à nouveau Safari et Deschacht, blessés. Le coach d'Anderlecht avait décidé de titularisé Kanu en lieu et place de Milan Jovanovic, en baisse de rythme ces dernières semaines. Un choix audacieux et finalement payant puisque le brésilien, si souvent critiqué, a rendu une très belle copie ce mercredi face à Gand, inscrivant même un but.

La Gantoise manque pourtant l'occasion de cueillir les Bruxellois à froid après 2 minutes de jeu seulement. Pelé Mboyo isolé par Coulibaly frappe sur le poteau de Silvio Proto. Dans la foulée, Mbokani seul face au but, place une tête au-dessus de la cage de Sergio Padt.

C'est Kabangu qui ouvre finalement le score à la demi-heure de jeu. Sur une action initiée par Lucas Bilgia, Mbokani lançe Kabangu dans la profondeur et ajuste Sergio Padt.

Puis 0-2 par Matias Suarez d'une jolie frappe du droit, bien lancé par Klejstan. Entre-temps, Gand avait perdu la moitié de sa défense suite aux blessures de Melli puis d'Arzo, remplacés par Wallace et Maric. Du coup, les Gantois ne parviendront jamais vraiment à organiser une réaction cohérente et incisive.

En deuxième période, Kanu triplera la mise d'une belle tête sur un centre de Matias Suarez.

La Gantoise réduira bien la marque sur un penalty converti par Pelé Mboyo, suite à une faute de main contestable de Marcin Wasilewski. Mais sans hausser pour autant leur niveau de jeu.

Il était écrit que les Flandriens ne pourraient pas inquiéter les mauves ce mercredi. Mbokani achève les hommes de Trond Sollied sur une transversale de Kabangu pour Milan Jovanovic qui monté au jeu, dépose le ballon sur le pied droit du Congolais qui fait 1-4.

Une chose est certaine, cet Anderlecht n'a plus rien de commun avec la formation fébrile et molle de ces deux dernières semaines. Le fonds de jeu des mauves est en très net progrès, proche du niveau affiché par l'équipe avant la trêve hivernale. Les mauves restent solides leaders avec 5 points d'avance sur le Club Bruges qui affronte le Standard demain soir.

A noter les blessures en cours de rencontre de Roland Juhasz et de Matias Suarez. On ne connait pas encore la gravité ni la natures de ces blessures.

Genk s'impose face à Courtrai (2-0)

Le Racing Genk s'est imposé 2-0 face à Courtrai. Vossen a ouvert la marque à la 56e sur une remise de la tête de Benteke, consécutive à un centre de De Bruyne. Genk a doublé son avance grâce à Martin, qui trompait son propre gardien Van Hout en déviant un coup-franc de De Bruyne.

Au classement, Anderlecht totalise 39 points, soit cinq d'avance sur son plus proche poursuivant, le Club de Bruges. Les joueurs de la Venise du Nord se déplaceront au Standard jeudi. Genk remonte provisoirement à la 4e place, avec 29 points. Courtrai est 6e avec 27 points.