Le nul du Standard face à Malines aurait dû donner de bonnes idées aux joueurs de Franky Vercauteren, mais il n'en fut rien du tout, ce soir, à Bruges. Aucun Anderlechtois, à part Deschacht derrière, ne s'est mis en évidence durant la rencontre. Le Cercle a bien joué le coup: il n'a pas attendu Anderlecht et a tenu en respect le champion en titre. Aucune des deux équipes, cependant, n'a réussi à trouver la faille dans ce match d'un faible niveau, indigne d'un duel de haut de classement.

Le Sporting, à l'issue de la rencontre, semblait content de prendre un point au Cercle de Bruges. S'il ne se remotive pas, il ne terminera pas la saison en tête du classement.

1ere mi-temps

Dès le début de la rencontre, les Brugeois se montraient les plus entreprenants. Anderlecht subissait le jeu et ne parvenait pas à se créer de belles occasions. Le milieu de terrain brugeois trouvait souvent, de belle manière, De Sutter qui ne parvenait pas à transformer ces beaux ballons.

Le terrain, très glissant, empêchait les équipes de développer leur meilleur jeu. Anderlecht, cependant, perdait bien trop vite la balle pour inquiéter Iachtchouk et ses coéquipiers. Peu d'occasions à remarquer à la fin d'une première mi-temps d'un niveau très moyen. On s'attendait à plus de la part de ce "choc" du dimanche.

2e mi-temps

La seconde période n'allait pas changer la donne: les joueurs ne parvenaient pas à aligner 4 passes et, à ce triste jeu, le Cercle se montrait quand même plus adroit, sans pour autant conclure.

Dans la dernière demi-heure, le Sporting haussait enfin son niveau de jeu. Juhasz avait une balle de match, mais l'arbitre sifflait hors-jeu. Installés dans la moitié de terrain brugeoise, les Anderlechtois vendangeaient les occasions. Ils ont montré trop de respect envers leurs adversaires, ne mettant pas toutes leurs forces vers l'attaque.

A la 77' et à la 82', Gombami avait l'occasion de tuer le match mais Zitka sauvait la peau de son équipe. Le dernier quart d'heure animait enfin une rencontre indigne d'un match au sommet, et le Cercle a failli prendre les 3 points à plusieurs reprises.

Un nul qui n'arrange aucune des deux équipes de ce duel. Les Anderlechtois ne méritaient pas mieux que ce match nul, et le Cercle, bien qu'il ait pris un point face aux champion en titre, aurait pu prétendre à la victoire. Anderlecht a appris à se contenter du strict minimum et ne semble même pas tellement déçu de ce match nul à plus d'un titre.

A 20h30, Genk reçoit le Club de Bruges, deuxième choc de la soirée, qui définira la tête du classement de la division 1 belge. Au vu des nuls du Standard et d'Anderlecht, le gagnant de ce dernier match, si gagnant il y a, fera la bonne opération du week-end.