Football

Anderlecht n’est pas à l’abri d’une claque au Dinamo Zagreb qui va jouer avec son équipe A dans son stade bien garni pour mettre en évidence sa suprématie dans le groupe D. 

Quoi qu’il arrive, Hein Vanhaezebrouck ne risque pas sa peau. C’est ce que Michael Verschueren a déclaré lors de son premier déplacement européen en tant que patron sportif du Sporting. "Nous soutenons à fond le coach", dit-il. "Il n’est pas du tout en danger. Tactiquement, il est très fort et il est l’entraîneur idéal pour faire percer des jeunes. Il motive tout le monde jour et nuit, surtout quand on passe des moments difficiles comme maintenant. Et il ose prendre des décisions."

Pour rappel, Anderlecht a un bilan de 2 sur 15 en Europa League, a été éliminé dans la Coupe de Belgique par l’Union et a actuellement 1 sur 9 en championnat. Les Mauves ont gagné cinq de leurs vingt derniers matchs officiels. "On croit encore au titre !", prétend Verschueren. "Une bonne prestation à Zagreb peut nous relancer en championnat, dans lequel nous affrontons trois adversaires abordables."