On connaît désormais la raison : son frère est mort le mois dernier. Un terrible drame pour le joueur de 27 ans, lui qui avait déjà connu l’horreur quand son cousin avait été tué par balles sous ses yeux en 2010.

Totalement anéanti, Lawrence n’a plus du tout la tête au football. Selon des proches, il envisagerait même de faire un break dans sa carrière de footballeur. "Il est épuisé mentalement", nous confie-t-on dans son entourage.

À Anderlecht, on prend bien la mesure du drame que vit Lawrence, arrivé à la toute fin du dernier mercato hivernal. Le club lui laisse le temps, tout en espérant son retour. Il était espéré à Neerpede la semaine passée mais il n’est toujours pas là. Un entretien téléphonique est prévu ce vendredi entre Kompany et Lawrence. Le but est de sentir si le Jamaïcain pourra prochainement revenir au Sporting, où on ne croule pas sous les arrières gauches.