Le footballeur français Nicolas Anelka a été mis en accusation par la Fédération anglaise pour avoir célébré un but par une "quenelle", geste considéré par certains comme étant antisémite, a-t-on appris auprès de la Fédération.

Anelka, 34 ans, avait déclenché une tempête médiatique en célébrant le 28 décembre un but face à West Ham par une "quenelle" - un bras tendu vers le bas, l'autre bras replié touchant l'épaule -. Il a nié être antisémite, évoquant un "geste anti-système".