Les Espagnols de Valence et les Anglais de Leeds sont les premiers qualifiés pour les demi-finales de la Ligue des champions après être sortis mardi par la grande porte des deux chocs hispano-britanniques, respectivement contre Arsenal et le Deportivo La Corogne, en quart de finale retour.

Pour la deuxième année consécutive, Valence entraînée par l’Argentin Hector Cuper se retrouve dans le carré d’as de la plus prestigieuse des compétitions de clubs du monde.

Le Norvégien John Carew, remplaçant de l’Argentin Claudio Lopez parti à la Lazio Rome, a ouvert la voie du bonheur en reprenant de la tête un centre du Français Jocelyn Angloma (75e). A l’aller, Arsenal, qui n’avait jamais atteint ce stade de la compétition, ne s’était imposé que 2 à 1.

Grâce au but de l’ex-joueur de Rosenborg, les supporteurs valenciens pouvaient aller célébrer la qualification dans le bar de Manolo del Bombo, supporteur emblématique de Valence et de l’Espagne dont l’établissement fait face au stade Mestalla.

Valence, issu des qualifications de la C1 comme la saison dernière, reprendra le chemin de l’Angleterre pour jouer sa demi-finale aller à Leeds le 1er mai.

A l’autre extrémité nord-ouest de l’Espagne, l’équipe du nord de l’Angleterre a en effet résisté aux assauts du champion d’Espagne sortant, le Deportivo La Corogne, qui n’a pu remonter que deux des trois buts encaissés à l’aller (victoire 2-0, alors que Leeds avait gagné 3-0 à domicile). Leeds atteint ce stade de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire.

Mercredi, le Real Madrid, dernier vainqueur du trophée au détriment de Valence (3-0 en finale), doit remonter un but à domicile contre l’équipe turque de Galatasaray (défaite 3-2 à Istanbul). Le Real et Valence peuvent encore se retrouver en finale.

Pour sa part, le Bayern à Munich doit faire fructifier son précieux but marqué à Old Trafford contre Manchester (victoire 1-0).

La finale aura lieu le 23 mai à Milan, quinze jours après les demi-finales (aller: 1-2 mai, retour: 8-9 mai).