L'Union belge de football (URBSFA) a réagi jeudi via l'agence Belga à l'appel au boycott de la rencontre contre Israël du 9 septembre lancé par le chanteur Daan. Via Facebook, l'artiste demande aux Diables Rouges de ne pas disputer cette rencontre comptant pour les qualifications de l'Euro 2012 compte tenu de la situation politique tendue.

De nombreux fans sont directement devenus membres de cette page Facebook.

"Nous sommes au courant de ce qui se passe sur Facebook", a expliqué Cornez, le porte-parole de l'URBSFA. "Nous ne sommes pas aveugles et tout le monde a le droit d'avoir son opinion. Mais la fédération de football n'est pas une organisation politique, au contraire même: nous nous en tenons le plus loin possible et faisons en sorte qu'il n'y ait pas d'interférence."

L'URBSFA s'inquiète surtout de la sécurité de la délégation et des supporters. "Nous avons déjà envoyé un courrier à l'UEFA pour savoir quelles options elle a choisi popur les prochains mois. L'union européenne organise les qualifications de l'Euro 2016 et elle va prendre la bonne décision. Nous lui faisons confiance."

Entretemps, l'UEFA a annoncé qu'au vu de la situation politique actuelle, les matches impliquant des clubs israéliens ne pourront avoir lieu en Israël jusqu'à nouvel ordre. Toujours, pour des raisons de sécurité, la même mesure a été prise pour les rencontres opposant les clubs ukrainiens et russes.