Cela devrait bouger du côté du Canonnier ce lundi où une décision concrète et définitive est une nouvelle fois attendue. Vendredi dernier, le Ministre des Sports André Antoine avait en effet demandé un nouveau délai jusqu’aujourd’hui pour faire aboutir le dossier de sauvetage de l’Excelsior.

Une annonce officielle devrait donc avoir lieu dans le courant de la journée et ainsi mettre un terme ou non à l’aventure de Mouscron en division 1. De son côté, le mandataire de justice Alain Zenner "s’attend à une très bonne nouvelle" pour aujourd’hui. Cette bonne nouvelle serait dans les faits un prêt de 2 millions d’euros de la Communauté française envers l’Excel. Une somme non négligeable qui permettrait à Mouscron de payer ses dettes fédérales et régler les salaires de son personnel jusqu’au prochain mercato qui débute le 1er janvier prochain.

L’objectif des dirigeants de l’Excel semble de plus en plus clair. Le club hennuyer souhaite vendre ses joueurs les plus en vue (Van Gijseghem, Lestienne, Jaycee, ). C’est d’ailleurs le discours qui a été tenu pour justifier en partie le forfait de ce week-end face au Cercle Bruges.

Il s’agit d’une politique risquée puisque cela suppose que d’autres clubs daignent payer une indemnité de transfert pour s’attacher les services d’un joueur alors qu’un mois plus tard, le club pourrait disparaître et les joueurs se retrouver gratuitement sur le marché.

Par ailleurs, on n’imagine mal les clubs proposer de grosses sommes à un concurrent qui doit absolument vendre ses meilleurs éléments pour alléger considérablement sa masse salariale et ainsi espérer survivre jusqu’à la fin du championnat.

Ce nouveau geste du pouvoir politique permettrait également de donner un nouveau sursis à l’Excel dans le but de faire aboutir les pistes de reprise même si depuis un an toutes se sont envolées les unes après les autres. L’avenir du centre de formation, qui justifie l’intervention d’André Antoine, serait lui toujours lié à la continuité des activités de l’équipe fanion.