Le défenseur central belge de Tottenham, Toby Alderweireld, s'est laissé aller à quelques confessions.

A nos confrères d'Humo, le Diable rouge de 27 ans a avoué qu'il était très difficile de concilier vie privée et football professionnel. Surtout, Toby Alderweireld parle du léger "ras-le-bol" qu'il ressent envers son métier. "Depuis mes 15 ans, je n'ai pas pu fêter Noël ou la nouvelle année avec ma famille. Je ne les vois quasiment jamais. Mon frère aîné a eu des jumeaux dont je suis parrain: je n'ai pas pu être présent à leur naissance. Même chose pour leur anniversaire. Je rate chaque moment spécial. Après douze années, ça commence à peser", confesse le Spurs.

L'ex-joueur de l'Ajax Amsterdam est néanmoins conscient que ce sacrifice est nécessaire pour pratiquer le métier qu'il aime tant et, ce, même si l'argent ne "fait pas tout". 

Toby Alderweireld parle également d'un possible retour en Belgique pour se rapprocher des siens. "J'y songe parfois. Par exemple, si vous jouez pour Anderlecht, vous rentrez chaque jour à la maison. Mais je joue à haut niveau et je veux y rester le plus longtemps possible. J'ai tellement bossé pour arriver à ce niveau. Je n'ai qu'une seule chose en tête: tirer le meilleur du football."