L'attaquant est annoncé partant du club partenopeo suite à un conflit avec la direction. Mais les négociations entre le joueur et le Napoli ne sont pas interrompues pour autant.

C'est un peu le suspense de cette fin d'année. Où jouera Dries Mertens en février ? Le Louvaniste est toujours officiellement Napolitain, mais est régulièrement cité ailleurs, tant les choses s'annoncent compliquées en Campanie. Certes, le club a enfin gagné un match de championnat après huit journées sans succès (victoire contre Sassuolo sur un csc à la 94e minute), mais on ne peut quand même pas dire que c'est rassurant pour autant.

Si on ne parle plus d'une destination exotique type Super League chinoise pour Mertens, c'est l'Inter, privé un long moment d'Alexis Sánchez, qui serait chaud à l'idée d'accueillir un élément d'expérience (il a trente-deux ans), mais toujours vert sur le pré. Le numéro 14 l'est-il autant par la perspective d'enfiler un autre maillot que son cher Napoli en Italie ? Lui seul le sait...

Plus récemment, c'est le Borussia Dortmund qui aurait contacté le joueur pour enrichir son compartiment offensif. Un secteur qui est privé de Paco Alcácer et Thorgan Hazard, touché au mollet contre Hoffenheim. Pas de chance pour le BVB, la Gazzetta dello Sport annonce qu'après réflexion, le Diable a préféré éconduire les dirigeants allemands, qui avaient d'abord pris le pouls de l'attaquant, avant d'éventuellement discuter avec Aurelio De Laurentiis.

Un président qui serait donc toujours enclin à prolonger le joueur, malgré les tensions qui existent actuellement dans le vestiaire azzurro. La situation est celle-ci: De Laurentiis propose un contrat de deux ans, assorti d'un salaire identique, soit quatre millions d'euros annuels. Selon nos confrères italiens, le joueur veut rester au Napoli, où il envisage même de terminer sa carrière (raison de son refus d'aller plus loin avec Dortmund). De son côté, le coach Gennaro Gattuso voudrait le conserver, bien qu'il ne l'ait pas encore titularisé depuis son arrivée au club.

© Tiziana FABI / AFP

Mais alors, pourquoi les choses coincent-elles ? C'est du côté de Mertens que ça bloquerait. Le joueur souhaiterait en effet bénéficier d'un bonus plus important que ce que le club est prêt à lui offrir. "De Laurentis ne veut rien entendre: si le joueur veut rester, cela ne se fera qu'à ses conditions. C'est à prendre ou à laisser", peut-on lire sur le site internet du quotidien.

Si l'idée de le voir terminer la saison à Naples, voire de prolonger, semblait s'éloigner il y a quelques semaines, les choses pourraient changer. Il faudra toutefois faire vite, étant donné que le mercato approche à grands pas, avec l'autorisation de négocier avec un autre club qui va avec. Quant au contrat de Drieske, il prend fin en juin. Cette saga est quand même plus fun à suivre d'un téléfilm de Noël, non ?