© Photonews

Football

Ariël Jacobs: "Pas un avantage d'avoir battu l'Ajax l'an dernier"

BELGA

Publié le - Mis à jour le

"Par ailleurs, ils se souviendront encore de la défaite, 1-3. Suite à celle-ci, nous avions terminé vainqueurs du groupe et eux, en tant que 2es, avaient affronté la Juventus. Je pense donc qu'ils seront surmotivés au coup d'envoi. Quoiqu'il en soit, il s'agira de toute façon d'un match difficile. Le contexte n'est pas comparable avec celui de l'an dernier. Lorsque nous les avons affronté, les Néerlandais étaient déjà assurés de se qualifier."

Guillaume Gillet adhère aux propos de son entraîneur. "Nous connaissons très bien l'équipe étant donné que nous l'avons affrontée à deux reprises l'an dernier. Mais c'est leur cas aussi, bien sûr. Ils connaissent très bien nos points forts et nos points faibles. Ajax est un tirage au sort jouable mais ce sera difficile. Si ça passe, on jouera alors Bâle ou le Spartak Moscou. Quel que soit le vainqueur de cette confrontation, ce sera une véritable affiche, un écueil difficile à franchir. Au Spartak, il y a Nicolas Pareja qui joue. Ce serait vraiment chouette de le revoir. Mais nous avons constaté de quoi était capable le football russe contre le Zénith."

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous