L'appel du Standard concernant la suspension de son joueur, Dino Arslanagic, a été rejeté vendredi par la Chambre d'appel de la Commission des litiges de l'Union belge de football. Le défenseur du club liégeois sera ainsi bien suspendu deux matches, à commencer par le choc contre le Club Bruges dimanche.

La Commission avait infligé mardi une suspension de deux matches ferme à partir du 10 décembre et 800 euros d'amende à Arslanagic, exclu à la 37e minute samedi dernier par l'arbitre Nicolas Laforge à Waasland-Beveren (0-0) suite à un tackle particulièrement violent sur Thibault Moulin. Le rapport de l'arbitre précise que le Standardman a "mis en danger l'intégrité physique de l'adversaire".

Le Standard avait invoqué une faute de procédure, sans succès, décidant ensuite d'aller en appel de la décision. En vain.

Dino Arslanagic ne jouera pas le match de ce dimanche (14h30) contre Bruges pour le compte de la 19e journée de la Jupiler Pro League, ni en quart de finale de la Coupe contre Courtrai le 17 décembre.