OSTENDE A égalité de points avec Mons, mais en déficit de victoires, le club ostendais échappera très malaisément à la relégation: la défaite qu'il a essuyée contre Lokeren risque fort de lui être fatale.

Les Côtiers n'ont fait illusion que pendant un quart d'heure. Une reprise de la tête de Griffiths, sur un coup franc de Joly, sonna la charge de l'équipe locale dès la 2e minute. Ce ne fut qu'un feu de paille. Lokeren s'installa posément dans la rencontre dès la 20e minute. A la 27e, Tailson se joua du piège du hors-jeu et se présenta seul devant Habran. L'envoi du Brésilien frôla le montant droit du but du Liégeois. Ce n'était qu'un avertissement sans frais. Deux minutes plus tard, Hendrikx profita de la latitude dont il jouissait pour fusiller Habran, cette fois sans rémission (0-1).

La pause sembla avoir rendu des couleurs aux Ostendais. Milojevic dut intervenir devant Vermast d'abord puis, surtout, devant Zoko avant d'intercepter, avec brio, un nouvel envoi de Joly. Les Waeslandiens ne voulaient pas céder. À la 72e, juste après la tentative de Joly, Vidarsson ponctua une belle action collective (0-2).

Cette fois, c'en était fini des illusions ostendaises: le KVO reste en grand danger...

© Les Sports 2005