Une page de l’histoire du club s’est tournée et je vous demande à vous, supporters, d’accorder votre confiance à la nouvelle direction et au nouveau président qui vont élever le Standard encore plus haut que son niveau actuel. " Le discours de Louis Smal, président de la Famille des Rouches ou celui de Steven Defour n’a pas entièrement rassuré les supporters présents pour le Fan Day à Sclessin. " Je ne suis pas encore parti. Actuellement, je suis toujours au Standard et fier d’y être. Il n’y a rien de fait et je suis toujours là ", a ainsi insisté le capitaine du Standard mais son transfert semble toujours à l’ordre du jour. Et le moral des férus liégeois est un peu en berne lorsqu’on évoque la saison à venir. "On est arrivé tôt car on se doutait qu’il y aurait du monde aux fanshops. On a acheté la nouvelle vareuse, même si elle n’est pas terrible", disait Philippe, abonné en "T4". "Comment j’appréhende la nouvelle saison ? Avec de l’incertitude. C’est surtout lié aux départs dans l’entrejeu. Si, après Witsel, Defour et Carcela partent également, cela va être difficile. Et on parle aussi de Mangala et Tchité."

Et la tentative de Roland Duchâtelet, le nouveau président du club, de calmer les esprits n’a sans doute pas convaincu. " On verra s’ils vont rester. Ils s’apprêtent actuellement à partir et ce n’est pas facile car ce sont des joueurs clés qui ne se remplacent pas en un claquement de doigt. C’est pourquoi le staff sportif est au travail pour essayer de trouver des remplaçants à brèves échéances car nous avons un match important de Ligue des Champions qui arrive. " Mais le Standard est-il en mesure de retenir ces deux joueurs ? "C’est aussi une question de choix du joueur. Le Standard a toujours donné la chance aux jeunes, ce qui a été le cas pour Steven et Mehdi mais une fois que les joueurs envisagent de quitter le club, nous essayions avec eux de les encadrer le mieux possible."

Comme Philippe, tous les supporters attendent les renforts avec impatience