Football Une étude de l’université de Louvain le prouve : la majorité des Diables résistent très bien au stress, Kompany en tête. Une bonne nouvelle avant de recevoir l’Écosse ce mardi.

Invaincus en qualifications pour un grand tournoi depuis pile quatre ans, les Diables donnent l’impression d’aborder la venue de l’Écosse ce mardi sans aucun stress. La route vers l’Euro 2020 paraît déjà toute tracée après trois victoires en trois matchs.

Cet état d’esprit relax est-il la conséquence des bons résultats ? Non, il en serait plutôt sa cause. Plus la pression est grande et plus les Diables sont forts. C’est ce qu’une récente étude de l’université de Louvain (KUL) tire comme conclusion. Il est donc logique d’être encore meilleur dans des rencontres à enjeu plutôt que dans des matchs amicaux.

(...)