Youri Tielemans n’a finalement pas eu à repasser par Monaco comme il le craignait. 

Quand les autres internationaux monégasques, à l’instar de Nacer Chadli, ont repris la saison ce lundi, le départ du Diable pour Leicester a été officialisé sans surprise. Présent ce week-end en Angleterre pour régler les derniers détails, le milieu rejoindra ses partenaires en préparation à Évian pour la plus grande joie de Brendan Rodgers.

"Il s’est parfaitement adapté au groupe l’an passé et a déjà montré qu’il était capable d’avoir un impact en Premier League", a salué le manager, qui, très tôt, avait milité pour un transfert définitif du joueur prêté sans option d’achat en janvier. Tielemans, dans une impasse à Monaco, où Leonardo Jardim ne comptait pas sur lui, a rapidement été conquis par l’idée d’étirer son séjour chez les Tigers.

Tottenham et Manchester United ont marqué leur intérêt sans aller plus loin, les Spurs se sont vite tournés vers Tanguy Ndombélé quand les Red Devils doivent d’abord vendre Paul Pogba avant de lui trouver un éventuel successeur. Et l’état-major du club anglais n’a pas hésité à investir 45 millions d’euros sur Tielemans pour répondre aux exigences de Monaco, qui avait déboursé 25 millions d’euros pour le milieu il y a deux ans. De quoi faire du Bruxellois, qui a signé quatre ans, le cinquième Diable le plus cher de l’Histoire dans une opération où Anderlecht touchera 1 575 000 euros au titre des indemnités de formation.

© D.R.