Le sprint final est lancé et avec quatre longueurs d’avance sur son grand rival liégeois, le Sporting lorgne plus que jamais le titre.

Dans ce contexte, il est désormais pertinent de s’intéresser de plus près au programme des deux candidats au sacre. Probablement bientôt éliminé de la Coupe de l’UEFA, le Standard pourrait alors se concentrer sur ses onze dernières rencontres de championnat.

Lors des deux prochaines journées, le 6 sur 6 paraît être un objectif tout à fait réalisable pour les Rouches et les Mauves .

Ensuite, les choses vont se corser, surtout pour Anderlecht. Les Bruxellois enchaîneront cinq rencontres compliquées : il y aura trois déplacements réputés difficiles, dont celui au "KaVé" où les Mauves avaient été sortis de la Coupe, et des rencontres à domicile face à un GB en regain de forme et contre l’autre grand rival, le Club Bruges. En signant un 9 sur 9 la semaine dernière malgré un programme aussi difficile, les troupes d’Ariël Jacobs ont montré qu’elles étaient capables de bien négocier les grands rendez-vous. Pendant ce temps-là, le Standard se déplacera notamment à Charleroi et à Mouscron.

S’il parvient à conserver la tête après ce périlleux début de printemps, Anderlecht aura tout en main pour remporter son 30e titre. Il enchaînera en effet des matches contre trois équipes de fond de classement, alors que les Rouches iront à Zulte-Waregem et recevront le Club.

Et si aucun verdict ne tombe avant la dernière journée, celle-ci s’annonce des plus alléchantes, avec Genk - Anderlecht et La Gantoise - Standard au programme