Après les "graves incidents" survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue entre le Paris Saint-Germain et Lens, 92 personnes seront interdites de stade mercredi pour le match de Ligue-1 PSG-Strasbourg mercredi au Parc des Princes, a fait savoir mardi la préfecture de police de Paris.

"A la suite des graves incidents lors du match contre Lens avec le déploiement de banderoles incitant à la haine, le préfet de police a décidé de recourir à la procédure d'urgence qui permet de prendre immédiatement des arrêtés en s'exonérant de la procédure contradictoire prévue en matière d'interdictions administratives", annonce mardi la préfecture dans un communiqué. Selon la préfecture, "l'urgence est constituée par la proximité du match contre Strasbourg, le caractère très récent, répété et très grave d'événements de nature à troubler l'ordre public lors des matchs du PSG et la nécessité immédiate de prévenir tout risque de nouvelle atteinte à celui-ci".

En conséquence, "92 mesures d'interdiction seront donc en vigueur pour le match contre Strasbourg le 2 avril (dont 56 mesures d'interdictions administratives)". Samedi soir, au début de la deuxième mi-temps de la finale de la Coupe de la Ligue entre le PSG et le RC Lens, des supporters parisiens ont déployé une banderole portant l'inscription: "Pédophiles, chômeurs, consanguins: bienvenue chez les Ch'tis".