Football

Le Sporting Charleroi s'est incliné dimanche après-midi sur la pelouse de l'Antwerp (3-2), après pourtant avoir mené 0-2, en finale des playoffs de la Jupiler Pro League. Felice Mazzu et ses ouailles, réduits à dix dès la 20e minute de jeu, ne se retrouveront donc pas sur la scène européenne l'an prochain.

Les troupes de Laszlo Bölöni disputeront, pour leur part, le 2e tour de qualifications de l'Europa League. Si le FC Malines est exclu de toutes compétitions européennes par l'Union belge ou par la Fédération internationale de football (FIFA), les Anversois joueront le 3e tour préliminaire de l'Europa League et La Gantoise, 5e des play-offs 1, le deuxième. Le Standard jouerait alors la phase de groupes.

Vainqueur des playoffs II et surfant sur une série de neuf rencontres sans défaite, Charleroi surprenait d'entrée l'Antwerp, 4e des POI et en plein doute après un mois sans la moindre victoire. Neuf secondes de jeu suffisaient à Osimhen, qui profitait d'une erreur de la défense anversoise, pour ouvrir le score. Les Carolos faisaient preuve d'un réalisme implacable dans le premier quart d'heure et inscrivaient un deuxième but sur coup franc des œuvres de Dessoleil (0-2, 13e).

L'Antwerp trouvait ensuite les ressources nécessaires pour revenir dans le match. Mbokani (1-2, 16e) réduisait tout d'abord l'écart avant que Lamkel Ze ne soit arrêté fautivement dans le rectangle par Zajkov cinq minutes plus tard. Le défenseur des Zèbres, en tant que dernier homme, laissait ses partenaires à dix alors que Refaelov (2-2, 21e) se chargeait de rétablir l'égalité.

En seconde période, Osimhen manquait son face à face avec le gardien anversois Bolat à l'approche de l'heure de jeu (59e). L'Antwerp répondait six minutes plus tard via Refaelov qui trouvait la barre transversale de Riou (65e). Dans la foulée, les Anversois parvenaient à faire la différence via Mbokani qui, d'un subtil lob, trompait pour la deuxième fois de l'après-midi le portier visiteur (3-2, 67e).

Le Sporting de Charleroi passait tout proche de la correctionnelle à un quart d'heure du terme lorsqu'une tête de Mbokani touchait la latte de Riou.

Le club anversois retrouve le niveau européen pour la première fois depuis plus de vingt ans et un premier tour en Coupe de l'UEFA lors de la saison 1994-95, si l'on excepte la Coupe Intertoto 1997.