Découvrez les résultats des Diables rouges aux 4 coins du globe.


ANGLETERRE

De Bruyne ouvre le score pour Man City

Le deuxième but de Kevin de Bruyne en Premier League cette saison a permis à Manchester City d'ouvrir le score face à Arsenal dimanche après-midi dans un match qui comptait pour la onzième journée de Premier League. Les Citizens, toujours invaincus en championnat, se sont imposés 3-1 et trônent en tête du classement.

Après 19 minutes de jeu où les deux équipes se sont neutralisées, Kevin De Bruyne a pris l'initiative en réalisant un 'une-deux' rapide avec Fernandinho. Le Diable rouge est alors entré dans la surface et a lâché une frappe croisée du gauche qui est allée se loger dans le petit filet de Petr Cech.

L'équipe de Pep Guardiola a doublé son avance en début de deuxième période sur un penalty de Sergio Agüero (50e) avant qu'Arsenal ne réagisse via Alexandre Lacazette, qui a réduit l'écart d'une frappe croisée du droit (65e).

Un espoir de courte durée pour les Gunners qui se sont faits piéger en contre par Gabriel Jesus, bien servi par David Silva dont le hors-jeu n'a pas été signalé (74e). Toujours blessé au mollet, Vincent Kompany n'était pas sur la feuille de match.

Avant le duel de dimanche après-midi (17h30) entre Chelsea et Manchester United, City compte une avance de huit points sur les Red Devils et sur Tottenham.


Tottenham bat Crystal Palace (1-0) et conserve la 3e place

Tottenham a battu de justesse Crystal Palace (1-0) dimanche dans un match comptant pour la 11e journée du championnat d'Angleterre (Premier League). Heung-Min Son a marqué l'unique but de la rencontre (64e). Chez les Spurs, Jan Vertonghen a disputé l'intégralité de la rencontre tandis que Moussa Dembelé est monté au jeu à la mi-temps à la place de Harry Winks. Blessé à la cuisse, Toby Alderweireld était absent tout comme Christian Benteke, touché au genou, avec Crystal Palace.

Au classement, Tottenham (23 points) assure sa troisième place à cinq points de Manchester City qui reçoit Arsenal cet après-midi. Crystal Palace (4 points) reste bon dernier.

Hazard et Courtois vainqueurs face à Lukaku et Fellaini, Kabasele buteur avec Watford

Chelsea a remporté à domicile le duel qui l'opposait à Manchester United dimanche pour la 11e journée de Premier League. L'Espagnol Alvaro Morata a marqué l'unique but de la rencontre à la 55e minute de jeu et a permis aux siens de se rapprocher du podium. Eden Hazard et Thibaut Courtois étaient titulaires du côté des Blues. Hazard a cédé sa place à la 87e minute alors que Michy Batshuayi est resté sur le banc. Romelu Lukaku était lui aussi dans le onze de base pour Manchester United, alors que Marouane Fellaini est monté à la 63e minute. Dans l'autre match de 17h30, Christian Kabasele a inscrit son premier but de la saison lors de la défaite 3-2 de Waford face à Everton.

Ce sont donc les Londoniens qui sont parvenus à tirer leur épingle du jeu lors d'une rencontre très équilibrée, y compris dans les occasions de but. Dos au but, Romelu Lukaku s'est bien retourné à la 16e minute avant de frapper du gauche ras-de-sol, une tentative repoussée par Courtois. Eden Hazard a répondu dans la foulée mais son accélération assortie d'une frappe puissante du gauche a trouvé un excellent De Gea.

Le début de la deuxième période a été plutôt à l'avantage de Chelsea, dangereux via Eden Hazard, pas assez lucide en phase de conclusion (53e). Les bonnes intentions de Chelsea ont cependant été récompensées. Un centre parfait d'Azpilicueta a permis àMorata d'ouvrir le score de la tête (1-0, 55e).

Manchester United a ensuite tenté de redresser la rencontre et a fait rentrer Fellaini mais c'est Chelsea qui s'est finalement créé les meilleures occasions, notamment avec Hazard, sans pour autant concrétiser.

Ces trois points permettent à Chelsea (22 points) de revenir à une longueur de Manchester United et de Tottenham, respectivement deuxième et troisième. Manchester City et en tête avec 31 points.

Dans l'autre match de l'après-midi, Watford a été remonté en deuxième période par Everton. Les Hornets (9e du championnat avec 15 points) avaient pris les devants grâce aux buts de Richarlinson (46e) et de Christian Kabasele, très habile à dévier le ballon de la tête au deuxième poteau sur un corner (64e). Everton (15e avec 11 points) a toutefois renversé la vapeur grâce aux buts de Niasse (67e) Calvert-Lewin (74e) et Baines sur penalty (90e). Watford a eu l'occasion d'égaliser en toute fin de match mais Cleverley a placé son penalty à côté (90e+10).

Auteur de son quatrième but sous le maillot de Watford, Kabasele a été remplacé à la 79e minute alors qu'en face, Kevin Mirallas n'était pas sur la feuille de match.


ITALIE

Nainggolan passeur décisif avant de rejoindre la sélection

La Roma de Radja Nainggolan s'est rapprochée de la tête du classement occupée par le Napoli dimanche soir lors de la 12e journée de Serie A. Les Romains se sont en effet imposés 2-4 contre la Fiorentina avec le Diable Rouge titulaire et auteur de la passe décisive sur le quatrième but des siens. Dans le même temps, Naples et Dries Mertens n'ont pas fait mieux que 0-0 face au Chievo, où Samuel Bastien est monté au jeu à la 76e minute. Les Napolitains voient la Juventus revenir à un point.

Vainqueurs 3-0 face à Chelsea en semaine, les Romains sont donc dans une bonne passe et reviennent à 5 points de Naples alors qu'ils comptent un match de moins. L'équipe du 'Ninja' s'est montrée vulnérable et a laissé marquer Veretout (9e) et Simeone (39e) en première période mais a définitivement retrouvé son efficacité aux avant-postes en marquant via Gerson (5e et 30e), Manolas (50e) et Perotti (87e), bien servi par un centre au deuxième poteau de Nainggolan.

La Lazio de Jordan Lukaku n'a quant à elle pas eu l'occasion de se rapprocher de la tête du classement. Les 'Biancocelesti' devaient recevoir l'Udinese mais la rencontre a été reportée à cause de la forte pluie qui s'est abattue sur le stadio Olimpico.

Senna Miangue est resté tout l'après-midi sur le banc de Cagliari lors de la victoire (2-1) des siens contre l'Hellas Vérone.

En Grèce, l'Olympiacos n'a eu aucune difficulté à se défaire de Platanias (5-1) lors de la 10e journée de championnat. Les buts athéniens ont été inscrits par Prado (2e et 90e), Botia (19e), Cissé (32e) et Ansarifard (60e s.p.). En face, Papanikolaou a réduit l'écart à la 88e. Très bon en semaine face au Barça, Silvio Proto défendait les cages de l'Olympiacos alors que Vadis Odjidja a quitté le terrain à 18 minutes du terme. Björn Engels et Guillaume Gillet n'étaient pas sur la feuille de match. Au classement, l'Olympiacos est 4e avec 17 points. L'Atromitos est toujours en tête avec 20 points.



ALLEMAGNE

Origi buteur et passeur décisif avec Wolfsburg

Opposés au Hertha Berlin, les coéquipiers de Divock Origi étaient menés 0-1 avant que le Diable rouge ne trouve son coéquipier Malli au second poteau. Par la suite, les "Loups" ont inscrit un second but juste avant la pause. A l'heure de jeu, l'ancien joueur de Liverpool et du LOSC redonnera chanceusement l'avantage aux siens suite à un corner (60e, 3-2).


PAYS-BAS

Le PSV vient à bout du Twente de Brondeel au terme d'un match fou

Le PSV Eindhoven s'est fait peur mais est finalement sorti vainqueur 4-3 du duel avec Twente dimanche après-midi lors de la onzième journée d'Eredivisie. Dante Rigo est resté sur le banc toute la rencontre du côté du PSV alors que Jorn Brondeel a dû se retourner à quatre reprises dans les cages de Twente.

Et c'est une victoire précieuse pour le leader qui a accru son avance au championnat sur l'Ajax, battu 1-2 plus tôt dans l'après-midi par l'Utrecht de Cyriel Dessers, toute la rencontre sur le banc.

Devant son public, le PSV a mis moins d'un quart d'heure à trouver la faille via Locadia (14e). Sept minutes plus tard Thesker a cependant égalisé pour la première fois en faveur de Twente (21e). En deuxième période, van Ginkel a redonné l'avance aux siens sur penalty à la 61e mais PSV a à nouveau craqué au bout de sept minutes, laissant Lam faire 2-2 à la 68e.

Le scénario s'est répété une troisième fois dans la foulée avec le but du 3-2 signé de Jong (72e) et celui du du 3-3 signé Jensen (75e). Pour finir, un auto-but de Thesker dans les arrêts de jeu (90e+1) a permis au PSV de gagner et de compter une avance de huit points au classement sur l'Ajax, le PEC Zwolle et l'AZ Alkmaar.