Pas de repos pour nos Diables expatriés à l'étranger, où pas mal de matches se jouent à quelques heures de Noël. Découvrez les prestations des hommes de Martinez.


EN ITALIE

Nainggolan battu par la Juve

Un but de Mehdi Benatia (18e) a donné la victoire à la Juventus face à l'AS Rome (1-0). Radja Nainggolan a constitué un danger permanent pour la formation turinoise. Ses tirs à distance n'ont pas toujours été bien dosés mais il n'a pas cédé un seul centimètre. Au terme de la 18e journée, la Juventus est 2e avec 44 points, un de moins que Naples. Rome (38 points) conserve sa 4e place.


Lukaku mène la Lazio vers un large succès

La Lazio recevait Crotone ce samedi pour le compte de la 18e journée. Titulaire pour la première fois depuis trois mois en Serie A, Jordan Lukaku a bien rendu la confiance accordée par son coach. L'ailier gauche romain a en effet ouvert la marque à la 56e. Sur un contre rondement mené par i Laziali, l'ancien Ostendais, libre de tout marquage dans le grand rectangle, n'avait aucun mal à pousser le cuir au fond des filets du pied droit après un service parfait de Ciro Immobile dans sa course.

Il s'agit là du premier but du Diable rouge sous le maillot romain, qui valait son pesant de cacahuètes puisqu'il a montré la voie à ses équipiers qui ont ensuite déroulé pour s'imposer 4-0 face à une équipe engagée dans la course au maintien.

Arrivé à Rome la saison passée, Lukaku n'avait pas encore trouvé le chemin des filets en 39 apparitions sous le maillot 'biancoceleste'. Lukaku est à l'origine du deuxième but. Après avoir débordé sur la gauche, il a glissé le ballon à Lulic, lequel a centré pour Immobile, dont la reprise de la tête a trompé Cordaz (78e). Lulic a inscrit le troisième but, après un bon travail de Felipe Anderson sur la droite (86e). Felipe Anderson avait encore le temps de porter le score à 4-0, sur un centre de Parolo (89e). La Lazio, 36 points, est cinquième du championnat italien. Crotone, 15 points, est 16e.


Mertens offre le record à Hamsik dans la victoire de Naples face à la Samp'

Dries Mertens est impliqué dans les trois buts qui ont permis à Naples de battre 3 buts à 2 la Sampdoria, samedi, lors de la 18e journée du championnat d'Italie. Dennis Praet a joué tout le match pour la Sampdoria.

Tous les buts ont été marqués au cours d'une première période spectaculaire. Ramirez a donné l'avantage à la Samdporia dès la 2e minute. Sur un coup franc à 30 mètres du but, il a envoyé un missile qui s'est logé dans la lucarne de Reina.

Naples est revenu au score grâce à Allan. Mertens est à l'origine du but. Le Diable Rouge a arraché le ballon des pieds de Barreto dans le camp visiteur. Il a centré pour Callejon dont la reprise était repoussée par Viviano, mais Allan avait bien suivi (1-1, 16e).

Quagliarella a redonné l'avantage aux visiteurs sur un penalty sifflé pour une faute d'Hysaj sur Ramirez (1-2, 27e). La joie était à nouveau de courte durée pour la Samp: Mertens servait Insigne, qui reprenait de volée pour l'égalisation napolitaine (2-2, 33e).

A la 39e, après un bon travail d'Allan, Mertens centrait de la droite pour Hamsik, qui déposait le ballon au fond des filets (3-2). Le Slovaque devenait par la même occasion, avec 116 buts, le meilleur buteur de l'histoire du club, dépassant Diego Maradona.

Malgré l'infériorité numérique consécutive au deuxième jaune reçu par Mario Rui (77e), Naples conservait son avantage.

Très actif durant la rencontre, Mertens s'est créé plusieurs occasions: à la 9e minute, il effectuait un bel enchaînement contrôle poitrine-reprise instantanée qui terminait de peu au-dessus. Juste avant la pause, sa frappe du gauche manquait le cadre pour quelques centimètres (42e). Dans les arrêts de jeu, Mertens, parti en contre, perdait son duel avec Viviano (90e+2).

Naples conserve la tête de la Serie A avec 45 points. Les Napolitains regarderont attentivement le choc de la soirée entre la Juventus (2e, 41 points) et l'AS Rome (4e, 38 points). La Sampdoria, 27 points, est sixième. Le club gênois compte une rencontre de moins.


Castagne sur le banc de l'Atalanta

L'Atalanta, avec Timothy Castagne sur le banc, est allée battre l'AC Milan sur son terrain (0-2). Bryan Cristante (32e) et Josip Ilicic (71e) ont permis à l'équipe de Bergame (27 points) de conserver sa 7e position. L'AC Milan (24 points) se retrouve dans la deuxième partie du tableau (11e).


EN ANGLETERRE

Manchester United rejoint in-extremis par Leicester réduit à dix (2-2)

Un doublé de Juan Mata (40e, 60e) n'a pas suffi à Manchester United pour s'imposer à Leicester (2-2), pourtant réduit à dix suite à l'exclusion de Daniel Amartey (73e). Les Foxes, qui avaient ouvert la marque par Jamie Vardy (27e), ont égalisé par Harry Maguire in extremis (90e+4). Romelu Lukaku a joué l'intégralité de la rencontre avec les Red Devils. On a eu droit à la version assistman: le Diable Rouge a distribué de nombreux ballons à ses équipiers mais il n'a pas eu rendez-vous avec le goal. Après 19 journées, Manchester United (42 points) est deuxième, désormais à 13 unités de Manchester City (55) toujours aussi invincible qui a aligné une 17e victoire consécutive. Leicester (27 points) est 8e.


Tottenham, grâce à un triplé de Kane, s'impose 0-3 à Burnley

Tottenham s'est imposé 0-3 à Burnley dans le cadre de la 19e journée du championnat d'Angleterre de football. Vertonghen a joué tout le match avec les Spurs et Moussa Dembélé est monté au jeu (78e). Steven Defour, qui a reçu un carton jaune (88e), a joué toute la rencontre avec l'équipe locale. Harry Kane, qui a inscrit les trois goals de Tottenham, rejoint Mohamed Salah en tête du classement des buteurs (15). Au classement, Tottenham (34 points) occupe la 5e place et Burnley (32 points) se retrouve 7e.


Nacer Chadli (WBA) blessé

Les choses ne s'arrangent pas pour West Bromwich, qui attend une victoire depuis le 19 août. Les Bagpies se sont inclinés 3-1 à Stoke. Nacer Chadli est monté au jeu à la reprise alors que les visités menaient déjà 2-0 grâce à Joe Allen (19e) et Maxim Choupo-Moting (45e+2). Mais blessé, le Diable Rouge a quitté la pelouse à la 61e alors que José Rondon avait réduit l'écart (51e, 2-1). Dans les arrêts de jeu (90e+5), Ramadan Sobhi a permis à Stoke (19 points) de grimper à la 14e place alors que West Bromwich (14 points) reste 19e et avant-dernier.


Depoitre buteur à Southampton

Mené suite à un but de Charlie Austin sur la pelouse de Southampton, Huddersfield s'en est remis à Laurent Depoitre, titulaire, pour revenir à la marque. Peu après l'heure de jeu, l'ancien buteur de La Gantoise a repris de la tête un centre de Smith en se jouant du marquage de Yoshida. Feignant de plonger au premier poteau, l'attaquant croise sa course et se retrouve isolé au petit rectangle pour placer une tête piquée imparable.

 Il marque du même coup son troisième but en autant de rencontres. Le Diable Rouge a toutefois fait l'objet d'un changement poste pour poste avec l'attaquant béninois Steve Mounié (82e).


Kompany, (déjà) de retour, et De Bruyne poursuivent leur galop en avant

Manchester City a dominé Bournemouth 4-0 samedi dans le cadre la 19e journée du championnat d'Angleterre de football. Vincent Kompany et Kevin De Bruyne ont démarré la rencontre mais cette fois, le capitaine des Citizens a tenu toute la rencontre. De Bruyne a été remplacé par Ilkay Gundogan (74e) alors que la marque était déjà de 2-0 par Sergio Aguero (27e) et Raheem Sterling (53e). Ensuite, Aguero a signé un doublé (79e) et Danilo a inscrit son premier but de la saison (85e). City qui a aligné une 17e victoire consécutive en Premier League reste par conséquent solide leader avec 55 points.


Hazard et Batshuayi, remplaçant, muets face à Everton

Chelsea a manqué de réalisme lors de son déplacement à Everton, samedi, lors de la 19e journée du championnat d'Angleterre. Les 'Blues' ont été tenus en échec (0-0). Thibaut Courtois et Eden Hazard, utilisé comme avant-centre, ont joué tout le match, Michy Batshuayi est monté à la 71e minute. Kevin Mirallas n'était pas repris dans la sélection d'Everton.

Chelsea s'est créé plusieurs occasions tout au long de la partie sans parvenir à trouver la faille. Jagielka, capitaine des Toffees, a ainsi détourné sur sa ligne deux tentatives successives, de Bakayoko et Willian, alors que son gardien Pockford était battu (10e). Pickford s'est montré décisif sur la tentative de Pedro, bien lancé par Bakayoko (35e).

Le duel Pedro-Pickford s'est répété en début de seconde période, avec à nouveau une brillante intervention du gardien (47e).

C'était ensuite au tour d'Hazard de se heurter au gardien d'Everton (66e). Dix minutes plus tard, en voulant dégager un centre de Moses, le défenseur d'Everton Williams envoyait le ballon sur sa propre barre transversale (76e).

Pickford repoussait une reprise de Rüdiger (78e) et Fabregas manquait de peu le cadre (83e).

En fin de rencontre, Courtois voyait une tête de Keane terminer de peu au-dessus (90e+1).

Chelsea, 39 points, occupe toujours la troisième position du championnat derrière Manchester City (52 points) et Manchester United (41 points), qui jouent plus tard dans la journée de samedi. Everton, 26 points, est neuvième.


Benteke suspendu

Sans Christian Benteke suspendu, Crystal Palace a dû se contenter d'un partage 1-1 à Swansea, la lanterne rouge. Les Eagles ont ouvert la marque par Luka Milivojevic sur penalty (59e, 0-1) mais Jordan Ayew a pris un point pour les Swans (77e, 1-1). Crystal Palace (18 points), qui recule de deux places, se retrouve 16e et Swansea (13 points) reste dernier.


Watford, avec Kabasele, rentre dans le rang

Après un bon début de championnat, Watford rentre dans le rang: Christian Kabasele et ses équipiers viennent d'aligner une quatrième défaite d'affilée à Brighton (1-0). Au classement, les Hornets (22 points) se retrouvent 10e à égalité de points avec Huddersfield (11e) et sont talonnés par Brighton (21 pts, 12e), Southampton (19 pts, 13e) et Stoke (19 pts, 14e).


AUX PAYS-BAS

Utrecht s'est incliné à Breda, l'équipe dirigée par Stijn Vreven (3-1). Monté au jeu (40e), Cyriel Dessers a inscrit le but des visiteurs (75e, 2-1) mais cela n'a pas suffi. Au classement, Utrecht (28 points, 6e) reste en lutte pour le barrage européen tandis que Breda (16 points, 15e) quitte de justesse la zone dangereuse.

L'AZ Alkmaar s'est imposé face à Heerenveen 3-1 après avoir concédé le premier but par Pelle van Amersfoort (48e, 0-1). Mais l'exclusion de Morten Thorsby (68e) a facilité la tâche des visités, qui ont égalisé sur un goal contre son camp de Denzel Dumfries (80e). Fred Friday a pris les deux autres à son compte (84e, 90e). Stijn Wuytens a joué la première mi-temps au centre de la défense avec les vainqueurs. Dante Rigo a suivi du banc le succès du PSV face à Vitesse (2-1). Le club d'Eindhoven conserve sa première place avec 46 points, 8 de plus que l'Ajax Amsterdam et l'AZ Alkmaar. Vitesse (24 points) et Heerenveen (23 points) sont respectivement 8e et 9e.

Le dernier match entre Excelsior et Twente s'est terminé par un nul (0-0). Wout Faes a disputé toute la rencontre avec les visités et Jinty Caenepeel est monté à la 68e. Jorn Brondeel, le gardien réserve, est resté sur le banc avec Twente. Au classement, l'Excelsior (21 points) est 11e et Twente (15 points) est 16e.


EN TURQUIE

Sivasspor a causé une petite surprise en battant Besiktas (2-1) grâce à des buts de Sergiy Rybalka (5e, 1-0) et de Gohi Bi Cyriac que l'on a connu au Standard, Anderlecht et Ostende (83e, 2-1). Chez les vainqueurs, Hakan Bilgic est monté au jeu à la 90e+2. Après 17 journées, Besiktas se retrouve 4e avec 30 points, 3 de moins que le leader Fenerbahçe. Sivasspor (26 points) occupe la 8e position.


EN ECOSSE

Le Celtic Glasgow, avec Dedryck Boyata, a facilement remporté le match au sommet contre Aberdeen (3-0). Après 20 journées, les Vert et Blanc sont premiers avec 47 points, 8 de plus que leurs adversaires du jour.