Lukaku buteur

Inter Milan, déjà sacré champion d'Italie, a terminé sa saison avec une victoire 5-1 contre l'Udinese lors de la 38e et dernière journée du championnat d'Italie de football.

Sur le banc au coup d'envoi, Romelu Lukaku est monté au jeu à la 57e minute et a inscrit le 5e but des siens pour finir la saison avec un total de 24 buts. Avant la rencontre, les joueurs milanais ont été accueillis par près de 4.000 supporters tandis que 1.000 spectateurs ont pu assister à la rencontre. L'Inter menait 2-0 au repos après des buts de Young (8e) et Eriksen (44e). Après la pause, Martinez sur penalty (55e), Perisic (64e) et Lukaku (72e) fixaient le score à 5-0 avant que Pereyra ne réduise l'écart sur penalty (79e).


Après la rencontre, Romelu Lukaku et ses équipiers ont pu fêter le titre en recevant leur trophée de champion, le premier en 11 ans, sur la pelouse de San Siro. Le Diable rouge n'a pu cacher son émotion et a laissé couler quelques larmes.


L'AC Milan s'impose à l'Atalanta et valide son tikcet pour la C1, Naples en Europa League

L'AC Milan, l'Atalanta et la Juventus accompagneront l'Inter Milan (91 points, 1er) en Ligue des Champions la saison prochaine. Avec Alexis Saelemaekers jusqu'à la 79e, les Milanisti sont allés s'imposer 0-2 à l'Atalanta, qui était en fait déjà assurée de sa qualification (78 points, 3e). L'AC Milan, termine deuxième avec 79 points et la Juventus (78 points, 4e), qui s'est imposée 1-4 à Bologne, dépasse Naples (77 points, 5e) tenu en échec à domicile par Vérone. Au terme d'une première période équilibrée et avec peu d'occasions, les Milanisti menaient à la marque grâce à Franck Kessie, qui a transformé un penalty accordé pour une faute de Joakim Maehle (ex-Genk) sur Theo Hernandez (43e, 0-1). La deuxième mi-temps a été plus animée mais l'équipe de Bergame n'est pas parvenue à marquer. Dans les arrêts de jeu, Kessié a doublé la marque à nouveau sur penalty (90e+2, 0-2).

Même avec Cristiano Ronaldo sur le banc, la Juventus n'a pas traîné à concrétiser sa supériorité face à Bologne grâce à un but de Federico Chiesa (6e, 0-1). Andrea Pirlo a associé Paulo Dybala à Alvaro Morata en attaque.et sur une passe en cloche de l'Argentin, l'Espagnol a doublé marque de la tête (30e, 0-2). Bologne était dépassé et Adrien Rabiot en a profité pour placer une frappe du gauche (45e, 0-3). A la reprise, les Juventini ont poursuivi leur promenade avec Morata (48e, 0-4) Ricardo Orsolilni (86e, 1-4) a animé la fin de la rencontre.

Si la Juventus a fait le job, cela n'a pas été le cas de Naples; le grand perdant de la soirée. Alors qu'ils ont dû patienter avant d'ouvrir la marque par Amir Rrahmani (61e, 1-0), les Napolitains ont été surpris par Davide Faraoni bien lancé sur le flanc droit (69e, 1-1). Gennaro Gattuso a lancé Dries Mertens dans la bagarre (72e) mais la Ligue des Champions ce ne sera pas pour la saison prochaine.

Daam Foulon et Benevento (33 points, 18e) quittent la Serie A sur un partage 1-1 en déplacement à Torino (37 points, 17e).

Rennes, avec un assist de Doku, arrache un ticket européen, Nantes barragiste

Le suspense a été bien entretenu en Ligue 1 où il a fallu attendre la 38e et dernière journée pour connaître le nom du champion, des qualifiés pour les différentes coupes d'Europe et du barragiste. Malgré son match nul à Lens (0-0), l'AS Monaco avec Eliot Matazo sur banc a conservé sa troisième place (78 points). Pourtant, Lyon et Jason Denayer ont failli la lui ravir puisqu'ils menaient 2-1 à la mi-temps face à Nice avec un doublé de Karl Toko Ekambi (14e, 40e) et une première égalisation de Kasper Dolberg (27e). Mais Hassane Kamara (50e, 2-2) et William Saliba (57e, 2-3) ont bloqué les Gones en quatrième position (76 points).

En battant Nîmes 2-0, Rennes s'est qualifié pour la Conference League (58 points, 6e). Sorti à la 71e, Jérémy Doku a été à la base du but d'ouverture de Sehrou Guirassy (27e, 1-0). Benjamin Bourigeaud (51e, 2-0) a fait la différence pour les Bretons. Lorient a également fait une bonne affaire en allant partager l'enjeu à Strasbourg sans Matz Sels (1-1). En se neutralisant, Alsaciens et Morbihanais se sont sauvés tous les deux. Ils ont terminé avec 42 points, Strasbourg se classant 15e et Lorient 16e.

Tout cela n'a pas fait l'affaire de Nantes (40 points, 18e) battu à domicile 1-2 par Montpellier et qui jouera les barrages avec Toulouse. Chez les Canaris, Renaud Emond est monté au jeu (83e) et Anthony Limbombe est resté sur le banc.

Bien que battu à domicile par Bordeaux (1-2), Reims s'est sauvé (42 points, 14e). Wout Faes a joué tout le match avec les Champenis et Thomas Foket a été remplacé à la 87e.

Manchester City et De Bruyne (un but, un assist) insatiables, Leicester manque la C1

Manchester City a terminé le championnat par une 27e victoire contre Everton dimanche (5-0). Kevin De Bruyne a rapidement ouvert le score d'une superbe frappe enroulée du droit à l'entrée de la surface (11e) et a donné la passe décisive à Gabriel Jesus sur le deuxième but (13e, 2-0). Phil Foden (53e, 3-0) et Sergio Aguero, qui faisait ses adieux (71e, 76e), ont permis aux Citizens de totaliser 86 points. Comme Gylfi Sigurdsson a manqué la transformation d'un penalty (36e), les Toffees ne sont plus jamais revenus dans le match et ont été privés de coupe d'Europe (59 points, 10e). Les enjeux de cette 38e et dernière journée étaient concentrés sur les 3e et 4e places qualificatives à la Ligue des Champions. Manchester United (74 points, 2e) était déjà qualifié avant de s'imposer à Wolverhampton (1-2). Chez les Loups, Leander Dedoncker a joué 60 minutes et a été à la base de l'action amenant l'égalisation de Semedo (39e, 1-1). Mais Anthony Elanga (13e, 0-1) et Juan Mata sur penalty (45e+4, 1-2) ont fait la différence pour les Red Devils. Wolverhampton termine 13e (45 points)

La troisième place est revenue à Liverpool (69 points), qui a terminé le championnat en force. Sans Divock Origi, les Reds ont aligné un cinquième succès d'affilée face à Crystal Palace via un doublé de Sadio Mané (2-0). Chez les 'Eagles' (44 points, 14e), Chrsitian Benteke, blessé à la cheville, était absent et Michy Batshuayi n'était pas repris. Après un long chassé-croisé, Chelsea (67 points) a fini quatrième malgré sa défaite 2-1 à Aston Villa.

Leicester avec Youri Tielemans et Timothy Castagne s'est effondré face à Tottenham et à Toby Alderweireld (2-4). Les Foxes ont mené deux fois par Jamie Vardy, qui a ouvert la marque sur un penalty qu'il avait reçu après avoir été projeté au sol par Alderweireld (18e, 1-0). Harry Kane a égalisé (41e, 1-1) avant que Vardy ne remette Leicester au commandement (52e, 2-1). Les Spurs ont égalisé une nouvelle fois mais grâce à Kasper Schmeichel, qui s'est troué sur un corner (77e, 2-2). Leicester était au sol et Gareth Bale, qui est monté au jeu (68e), a frappé deux fois (87e, 90e+6). Du coup, Leicester ne jouera pas la Ligue des Champions (66 points, 5e) et Tottenham a décroché le dernier ticket européen (62 points, 7e).

Avec Leandro Trossard en première mi-temps, Brighton s'est incliné 2-0 à Arsenal. Avec un doublé de Nicolas Pepe après la reprise, Les Gunners terminent 8e (61 points) et les Seagulls finissent 16e (41 points).

Jonathan Okita renvoie NEC en Eredivisie

Après quatre années d'absence, le NEC Nimègue retrouve l'Eredivisie, le championnat des pays-Bas de football, grâce à sa victoire dimanche 1-2 au NAC Breda lors des barrages pour la montée. Notre compatriote Jonathan Okita a inscrit le but de la victoire (89e).. Nimègue a mené une première fois grâce à Cas Odenthal (26e, 0-1) mais Breda a égalisé par Sydney van Hooijdonk (70e, 1-1). NEC avait fini la saison régulière à la 7e place. L'équipe de Rogier Meijer avait auparavant battu Almere City FC (0-4) et Roda JC (3-0). Okita a joué un grand rôle pendant ces playoffs en marquant à deux reprises contre Almere et une fois contre Roda.