EN ESPAGNE

Carrasco décisif

L'Atlético Madrid s'est imposé 2-1 contre la Real Sociedad dans un match de la 36e journée du championnat d'Espagne de football. Buteur avec les Colchoneros, Yannick Carrasco a joué toute la rencontre. Adnan Januzaj est lui resté sur le banc du côté de la Sociedad.

Oublié par la défense basque, Carrasco était idéalement servi par Marcos Llorente. Le Diable Rouge glissait ensuite le cuir sous les jambes d'Alex Remiro pour ouvrir le score (16e).


Les Colchoneros doublaient ensuite la mise via Angel Correa (28e). En fin de rencontre, Zubeldia relançait le suspense dans la rencontre (83e) mais les Madrilènes tenaient le bon bout pour décrocher un succès crucial dans la course au titre. Au classement, l'Atlético conserve sa première place avec 80 points, quatre de plus que Barcelone, 2e, et cinq de plus que le Real Madrid, 3e, qui se rend à Grenade jeudi à 22h00.

EN ITALIE

Lukaku buteur et à l'assist

L'Inter Milan a battu l'AS Rome 3-1 dans le cadre de la 36e journée du championnat d'Italie. Cette fois, Romelu Lukaku n'a pas chauffé le banc et il en a profité pour donner un assist et a porté son total à 22 buts. L'Inter a rapidement creusé l'écart par Marco Brozovic sur un centre de Matteo Darmian (11e, 1-0) et Matias Vecino sur une course de Lukaku (20e). L'AS Rome est restée dans le match sur un tir de Henrikh Mkhitaryan dont c'était le 11e goal de la saison. L'Arménien n'avait plus marqué autant dans un championnat du top 5 depuis 2015-2016 avec le Borussia Dortmund.

La seconde période a été fort disputée. La Roma s'est créé les plus belles occasions mais sur un contre, Achraf Hakimi s'est présenté seul devant le gardien adverse et a glissé le ballon à Lukaku, qui a signé le 15e succès d'affilée des Interistes.

Si l'Inter (88 points) est assuré du titre, la lutte pour les autres tickets de la Ligue des Champions est acharnée. Face au Benevento de Daam Foulon absent pour blessure, l'Atalanta (2-0) a conservé sa deuxième place avec 75 points tout comme l'AC Milan (3e). Sans Alexis Saelemaekers suspendu, les Milanisti se sont déchaînés contre Torino (0-7). Vainqueur 5-1 lundi de l'Udinese, Naples reste 4e (73 points) devant la Juventus (72 points), qui est toujours hors zone Ligue des Champions malgré son succès 1-3 à Sassuolo.

Cagliari, avec Nainggolan, partage contre la Fiorentina

Le match d'ouverture de la 36e journée du championnat entre Cagliari et la Fiorentina s'est terminé par un match nul (0-0). Radja Nainggolan a joué tout le match avec les Sardes, qui occupent la 15e position avec 36 points, cinq de plus que Benevento (18e), qui se déplace à l'Atalanta en soirée. La Fiorentina (39 points) est 13e. Ce duel a été un match de fin de saison, un spectacle à oublier entre deux équipes qui, dès la première minute, ont préféré ne pas se faire mal et les gardiens n'ont pratiquement pas été alertés. Le résultat est le reflet fidèle d'un match avec peu contenu et où il n'était pas question de prendre le moindre risque. Il n'y a pas eu de rythme, pas d'occasions, pas même potentielles surtout en première période.

EN ALLEMAGNE

Le Hertha Berlin, avec Boyata buteur, s'impose à Schalke 04

Le Hertha Berlin a fait un grand pas vers le maintien en allant remporter le match de rattrapage de la 31e journée à Schalke (1-2). Chez les visités, Benito Raman est monté au jeu (77e). Dans l'autre camp, Dedryck Boyata portait le brassard de capitaine, a inscrit un but (19e, 1-1) et a été averti (68e) tandis que Dodi Lukebakio est monté au jeu (58e) et a été exclu (89e, 2 jaunes). Après 32 journées, le Hertha est 13e avec 34 points, trois de plus que Bielefeld, 16e et barragiste, Schalke a pris l'avantage sur sa première bonne attaque menée par Klaas-Jan Huntelaar et Sead Kolasinac et parachevée par Amine Harit, qui a profité de la passivité de Lucas Tousart, Vladimir Darida et Boyata (6e, 1-0). Complètement libre au deuxième poteau sur un coup franc de Marvin Plattenhardt, le Diable s'est racheté en égalisant d'un coup de tête à bout portant (19e, 1-1).


Jusqu'à la mi-temps, le Hertha a été un peu plus percutant sur le plan offensif, mais il a également éprouvé du mal à se créer des occasions nettes.

En seconde période, le Hertha a eu plusieurs grosses occasions mais a également eu une frayeur sur un mauvais dégagement de Boyata dont Huntelaar n'a pas profité (58e). Le Diable Rouge n'a pas eu plus de chance lorsque sur un nouveau coup franc de Plattenhardt, sa reprise a de la tête a heurté le cadre (63e). Les visités ont toutefois pris les devants pas Jessic Ngankam (74e, 1-2).