Si, après un match européen, le Standard réussit à s’imposer en championnat à domicile (contre Lokeren après Zürich et contre Courtrai après Helsingborgs), il concède des partages en déplacement. Après le 1-1 à Mons après le match aller contre Zurich, les Rouches ont quitté le Beerschot sur le même score (1-1). En championnat, les hommes de José Riga n’ont pas encore réussi à engranger un succès away. Avec 8 points sur quinze, les Liégeois sont 6e aequo avec Anderlecht.

Au coup d’envoi, il y avait deux changements côté liégeois par rapport à l’équipe victorieuse jeudi à Helsingborgs. Nong remplaçait Benteke côté droit et Ciman prenait la place de Felipe, malade, dans l’axe de la défense. Côté anversois, les joueurs montaient avec un t-shirt portant l’inscription "Please respect", pour sensibiliser leurs supporters après le comportement scandaleux vis-à-vis de Eiji Kawashima.

Le Standard entamait bien la partie et Stijnen devait intervenir devant Van Damme et Leye. En face, Bolat était soulagé de voir l’essai de MacDonald, très remuant, filer à côté. Les deux équipes tentaient de continuer à combiner mais n’arrivaient pas à se ménager des véritables occasions. Il fallait attendre le début de la deuxième mi-temps pour assister à l’ouverture du score. A la 52e minute, Belhocine ouvrait pour Berrier dont le coup de patte se muait une nouvelle fois en assist. Van Damme était plus prompt que les défenseurs et trompait Stijnen (0-1).

Le plus dur semblait être fait et le Standard pouvait gérer. Mais conscient que ses joueurs devaient ressentir la fatigue du déplacement européen, José Riga procédait à plusieurs changements. Van Damme glissait dans l’axe à la place de Belhocine, remplacé par Buzaglo, qui faisait ses débuts une semaine après son arrivée au Standard. Puis Berrier cédait sa place à Gonzalez, rétabli de sa blessure.

Jacky Mathijssen réagissait, lui aussi. En faisant monter Custovic puis Malul et, ainsi, donner plus de poids offensif à son équipe. Ces changements ne tardaient pas à porter leurs fruits. Après un premier centre de Custovic, qui semait la panique dans la défense liégeoise, l’ex-Hurlu lançait bien Malul côté droit. Bolat anticipait un centre mais Malul croisait sa frappe directement dans le but (1-1).