Lucas Biglia est très convoité, ce n'est pas nouveau. Si le joueur a assuré après le match contre le Lierse que son tour de terrain n'était pas un adieu, les chances de le voir partir cet hiver sont bien réelles.

Et elles ont augmenté depuis que les dirigeants d'Anderlecht sont sans nouvelles de leur maitre à jouer. L'international argentin n'est toujours pas en Turquie, où il devait rejoindre ce samedi soir ses équipiers pour le stage hivernal. Il serait toujours en Argentine, où il a passé les fêtes, et ce "lapin" posé à son club ne laisse présager rien de bon quant à son avenir sous la liquette mauve et blanche.

Cette nouvelle surprend toutefois, quand on sait que Biglia est le capitaine d'Anderlecht et que ce type de comportement ne lui ressemble pas. A-t-il simplement raté son avion ? Essaye-t-il de forcer son transfert après avoir rencontré son agent en Argentine ? Difficile à dire pour l'instant mais une chose est certaine, le club s'étonnait, ce matin à 10h (heure belge) de ne pas avoir eu de nouvelles de son joueur.